Croyez en vous et votre rêve, la vie est tellement pleine de surprises!

Bonjour,
Je suis une femme célibataire française de 41 ans qui a effectué une Fécondation In-Vitro (FIV) avec un PGS (contrôle génétique préimplantatoire) avec donneur à la Clinique IVI de Málaga entre fin avril et juin 2019.
Mon désir d’enfant et d’être parent est présent depuis longtemps et s’est surtout intensifié dans la deuxième partie de ma trentaine. Etant célibataire et voyant l’horloge biologique tourner, j’ai tout d’abord effectué 2 inséminations artificielles avec donneur et stimulation auprès d’une autre clinique à Barcelone à l’âge de 37 ans. Malheureusement, elles n’ont pas fonctionné.
Il m’a fallu du temps pour gérer cette déception et c’est presque 4 ans plus tard que j’ai décidé d’aller refaire des tests chez ma gynécologue à Paris pour connaitre mon état hormonal, dont pour contrôler mon taux d’AMH qui permet d’évaluer le nombre de follicules qui se développent en début de cycle. La bonne nouvelle était que le taux était bien pour mon âge et donc que je pouvais considérer une aide médicale à procréation.
Etant donné que je suis célibataire, je ne pouvais pas faire de Procréation Médicalement Assistée (PMA) en France à ce moment-là car la loi sur la PMA pour Toutes était en plein débat mais pas votée.

Donc je me suis renseignée sur les processus dans les pays ouverts à la PMA pour les femmes célibataires et j’ai choisi l’Espagne : proche et facile d’accès, et où le processus, la qualité du service médical et les tarifs sont bons et plus intéressants que dans d’autres pays tels la Belgique, l’Angleterre ou le Danemark.
Suite à de multiples recommandations positives, j’ai choisi de contacter les cliniques IVI par téléphone fin janvier 2019 pour me renseigner et prendre rendez-vous. J’ai choisi d’aller à leur clinique de Málaga car il y a plusieurs vols directs de Paris chaque jour à des prix raisonnables, la ville est très agréable pour être dans un état d’esprit serein et, surtout, la clinique IVI est à seulement 15mins à pied de la station de train Málaga Centro qui arrive directement de l’aéroport. Donc très pratique. En plus, ils m’ont donné un rendez-vous très rapidement.
Avant d’aller à Málaga, et à la demande des médecins d’IVI, j’ai fait une prise de sang en France pour avoir les résultats pour le premier rendez-vous sur place.
Lors de ce premier rendez-vous mi-février, j’ai rencontré l’équipe médicale dont la Doctora Salazar qui m’a suivi tout le long du processus. Elle m’a expliqué les différentes options, le protocole et les tarifs. J’ai aussi rencontré Patricia Anton, de l’équipe internationale, qui a été mon contact par téléphone et email tout le long. Elle est très gentille et parle français donc peut répondre aux questions qu’on lui pose en vérifiant avec les médecins ou infirmières lorsque nécessaire.
Sur la base des renseignements et de mon bilan hormonal, j’ai décidé de tenter la FIV + PGS.

Ma gynécologue française m’a donné les ordonnances pour les médicaments de la stimulation que j’ai commencée fin avril 2019 et m’a suivi pour les échographies de contrôle à Paris. J’envoyais tous les résultats scannés par email à Patricia pour qu’elle coordonne avec Dra Salazar pour m’indiquer les étapes suivantes.
Les injections des médicaments pour la stimulation ovarienne sont assez faciles à faire seule, même si certaines font un peu plus mal que d’autres; elles doivent être faites à heure fixe chaque soir donc demande une organisation de vie pour être tranquillement chez soit à ce moment-là. Aussi il faut éviter le sport et être la plus sereine possible. Ce processus est un engagement complet de temps et d’énergie mais pour une belle et bonne raison.
Lorsque mes follicules étaient de la bonne taille, et à la date déterminée par Dra Salazar, je suis allée, avec deux amies proches à Málaga début mai pour le prélèvement de mes follicules qui se fait par intervention d’environ 15mins sous anesthésie générale. L’équipe médicale a été d’une bienveillance et d’une disponibilité exemplaire. Après m’être reposée quelques heures, je suis sortie de la clinique et suis restée encore plus de 24h sur place pour me reposer après l’anesthésie car il est vivement conseillé de ne pas reprendre l’avion tout de suite. Comme il fait quasiment toujours beau sur la Méditerranée, je me suis reposée à la plage et en terrasse de café dans le ravissant centre de Málaga. Un petit break bien mérité après quelques semaines intenses.
Dra Salazar m’a informée qu’elle a réussi à me prélever 8 ovules – j’ai pleuré de joie à cette nouvelle; le lendemain, 1 ovule n’avait pas tenu, ils ont donc artificiellement inséminé 7 ovules avec les spermatozoïdes d’un donneur anonyme, selon la loi espagnole. Après 5 jours, 5 ovules fécondés avaient résisté : et encore des larmes de bonheur !
J’ai opté pour la FIV avec le contrôle génétique préimplantatoire, pour plusieurs raisons. D’abord, parce que les analyses permettent de tester s’il y a des anomalies génétiques afin de réimplanter l’ovule fécondé (nommé ‘blastocyste’ à ce moment-là de son développement) le plus adéquat et donc réduire significativement le risque de fausses couches et de maladies. Aussi, cette option m’a donné le temps de ‘détoxer’ mon corps et mon esprit après la stimulation intensive et l’anesthésie. Enfin, cette option permet de limiter la réimplantation à 1 seul blastocyste, donc éviter les grossesses multiples, ce qui était important pour moi qui est célibataire et n’aimait pas la probabilité, même si faible, d’élever 2 bébés seule.
Après les 5 jours, l’équipe du laboratoire IVI a donc effectué des prélèvements sur les 5 blastocystes, puis les a congelés en attendant les résultats des analyses de ces prélèvements. Les résultats sont arrivés environ 10 jours après : un des blastocystes était normal pour implantation…et WOW re-larmes de bonheur !
Ensuite, j’ai suivi un autre protocole préimplantatoire assez simple (surtout progestérone en ovules et estradiol en comprimés) afin de ‘faire croire’ à mon corps qu’il était déjà enceinte de l’âge du blastocyste avant de le réimplanter. La procédure de réimplantation a eu lieu mi-juin et a été très simple et rapide : un petit cathéter pour transférer le blastocyste à l’intérieur de l’utérus. Après environ 20mins de repos dans une des chambres super confortables de la clinique, j’ai pu repartir. J’ai fait un aller/retour en avion le même jour, et je me suis fait le plaisir d’acheter des délicieux produits locaux avant de repartir.

Et là a commencé une grossesse ‘comme les autres’ avec la période de mélange de stress et d’anticipation pleine d’espoir que le blastocyste se soit bien accroché et que les résultats du test sanguin de grossesse, 2 semaines plus tard environ, soit positif.
Début juillet, j’ai appris, avec tellement d’émotion après des années de désir et d’espoir, que j’étais enceinte ! J’ai pu commencer à partager la belle nouvelle autour de moi, dont avec l’équipe d’IVI, et m’entourer de joie. Ensuite, les échographies ont confirmé le développement normal de l’embryon et je suis maintenant à 18 semaines aménorrhée (4.5 mois) de grossesse avec un ventre qui s’arrondit chaque jour. J’ai rarement de ma vie été si heureuse, en continue…
La procédure de stimulation est un test de confiance en soi et de résilience car au-delà des piqures et des modifications du corps, l’attente et l’angoisse sont tout le temps présentes. Je ne peux que recommander de vous engager dans des activités qui vous font plaisir et vous occupent l’esprit et surtout d’être le mieux entouré possible de personnes aidantes et bienveillantes. Sur ce dernier point, je remercie toute l’équipe de IVI Malaga qui m’a, à chaque étape, conseillée et accueillie chaleureusement avec des mots de soutien et d’espoir.
J’espère que mon parcours vous éclairera et vous rassurera sur le processus et vous donnera espoir qu’un jour cela puisse vous arriver aussi de réaliser votre rêve de devenir (ou être à nouveau) parent(s) avec l’aide d’IVI.
Croyez en vous et votre rêve, la vie est tellement pleine de surprises !

Racontez-nous votre expérience

Enviando
Merci de nous envoyer votre expérience

Consultez votre première consultation

Haut de la pagearrow_drop_up