Infos ou rendez-vous

Fécondation In Vitro (FIV)

La fécondation in vitro (FIV) consiste à mettre en contact l’ovocyte et le spermatozoïde hors de l’utérus, mais en laboratoire – in vitro -, afin de permettre de résoudre des problèmes d’infertilité. Le but étant ainsi d’obtenir des embryons déjà fécondés pour les transférer ensuite dans l’utérus maternel.

Ce traitement de procréation médicale assistée (PMA) fait partie des plus simple après l’Insémination artificielle. Dans cette technique la fécondation se fait naturellement, sans intervention mécanique du biologiste.

La technique de FIV dite conventionnelle est préconisée soit après échec d’une série d’inséminations intra-utérine soit en raison de la mauvaise qualité du sperme de l’homme.

fécondation in vitro

SPERME DU CONJOINT

La Fécondation in Vitro avec sperme du conjoint est indiquée dans les cas suivants :

  • Patientes ayant connu des échecs avec d’autres traitements préalable comme par exemple l’insémination artificielle.
  • Femmes n’ayant pas de trompes ou des trompes abîmées, élément indispensable pour une fécondation naturelle ou pour une insémination.
  • Femmes souffrant d’une endométriose avancée avec répercussion probable sur les trompes et sur la qualité ovocytaire.
  • Lorsque le nombre d’ovocytes est limité.
  • Facteur masculin sévère

SPERME DU DONNEUR

La Fécondation in Vitro avec don de sperme est indiquée dans les cas suivants :

  • Facteur masculin sévère et mauvaise qualité spermatique.
  • Échec préalable de fécondation avec le sperme du conjoint.
  • Mauvaise qualité embryonnaire ou échec d’implantation à répétition avec suspicion de facteur masculin à l’origine principale de cet échec.
  • Lorsque le conjoint masculin est porteur d’une maladie génétique ne pouvant pas être détectée sur l’embryon.
  • Femme n’ayant pas de partenaire masculin.

RÉSULTATS

90% des patientes qui suivent un traitement de procréation chez IVI tombent enceintes.

TECHNOLOGIE

IVI est toujours à l’avant-garde des technologies de procréation assistée afin de pouvoir offrir les meilleurs résultats.

ASSISTANCE

97% de nos patients recommandent IVI.
IVI propose une assistance personalisée sur mesure et accompagnement durant toutes les phases du traitement.

QUALITÉ-PRIX

Nous ne sommes pas les plus chers. Nous vous proposons le plus grand nombre de traitements possibles pour parvenir aux meilleurs résultats.

PROCEDURE AVEC SPERME DU CONJOINT

Nos cliniques proposent un diagnostic personnalisé qui permettra de choisir le traitement le mieux adapté à chaque cas d’infertilité.

Insémination artificielle

Stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne lors d’une FIV consiste à administrer un certain nombre d’injections quotidiennes pour que les ovaires produisent plusieurs ovocytes – au lieu de n’en produire qu’un seul comme c’est le cas naturellement – et ainsi pouvoir obtenir un plus grand nombre d’embryons.

Le traitement est réalisé dans les cliniques de procréation de IVI et dure entre 10 et 20 jours, selon le protocole utilisé et la vitesse de réponse de chaque patiente. Au cours de cette période, nous effectuerons des échographies consécutives (entre 3 et 4) et mesurerons le taux d’œstradiol dans le sang pour vérifier que la croissance et l’évolution des follicules sont normales.

Fécondation in vitro

Ponction et laboratoire

Après avoir vérifié, grâce à l’échographie, que les follicules ont atteint la taille nécessaire et estimé que le nombre d’ovocytes disponibles est désormais suffisant, nous programmerons la ponction folliculaire environ 36 heures après vous avoir administré une injection d’hormone hCG qui stimule la maturation ovocytaire comme s’il s’agissait d’un cycle naturel.

La ponction se fait au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou locale et sous sédatif afin que la patiente ne soit aucunement gênée par l’intervention qui durera environ 15 minutes.

Fécondation in vitro

Fécondation des ovocytes

Une fois en possession des ovocytes, après réalisation de la ponction folliculaire, et des spermatozoïdes, que l’on obtient généralement à partir d’un échantillon de sperme produit par le partenaire masculin, on procède à l’insémination des ovocytes.

Ce processus peut être réalisé en suivant la technique classique de FIV qui consiste à placer un ovocyte entouré de spermatozoïdes sur une lame de culture, ou bien, en suivant la technique d’ICSI. Cette dernière consiste à introduire un spermatozoïde vivant dans l’ovocyte en exerçant une ponction sur ce dernier à l’aide d’une pipette. Indiquée dans certains cas, cette technique est la solution lorsqu’un spermatozoïde se déplace lentement ou s’il présente un défaut de morphologie qui aurait des difficultés pour y parvenir naturellement ou via la technique classique de FIV.

Pour réaliser cette technique, l’homme devra fournir un échantillon de son sperme ou il devra si besoin se soumettre à une biopsie du testicule pour extraire et sélectionner les meilleurs spermatozoïdes qui seront utilisés pour féconder les ovocytes.

Fécondation in vitro

Culture embryonnaire en laboratoire

Les embryons obtenus après la fécondation des ovocytes sont observés tous les jours en laboratoire et sont classés selon leur morphologie et leur capacité à se diviser, grâce à un incubateur. IVI a été la première clinique au monde à utiliser l’incubateur appelé ‘EmbryoScope’ Time-lapse. La technologie time-lapse est un outil innovant qui permet la prise continue de photos de l’embryon et de voir sur écran en temps réel la division cellulaire de l’embryon depuis ses premières heures de développement jusqu’au moment de son transfert dans l’utérus de la femme. Il se peut que le développement de certains de ces embryons soit stoppé durant l’incubation et qu’ils soient écartés car considérés comme non viables.

Cette technique  d’avant-garde  est applicable à n’importe quel type de patiente soumise à un traitement de procréation assistée à condition qu’elle en fasse la demande. Les patientes peuvent opter, en fonction des recommandations de leur médecin, pour l’un des deux embryoscopes  – Eeva et Guéri – dont les cliniques IVI sont équipées.

Les chances d’implantation avec cette technique sont ainsi augmentées grâce à une meilleure maîtrise de la durée idéale de la division cellulaire.

Fécondation in vitro

Transfert

Il s’agit de transférer les embryons les plus résistants dans l’utérus maternel à l’aide d’une canule spécialement conçue à cet effet. L’intervention est réalisée au bloc opératoire, même si dans ce cas l’administration de sédatifs n’est pas nécessaire car l’intervention est rapide et indolore.

Fécondation in vitro

Vitrification des embryons restants

Une fois le transfert embryonnaire achevé, nous procédons à la vitrification des embryons de bonne qualité non implantés, afin de pouvoir éventuellement les utiliser lors d’un prochain cycle, sans avoir à répéter l’opération de stimulation ovarienne.

Cette technique présente le principal avantage d’éviter la formation de cristaux de glace qui abîment l’ovocyte et permet ainsi à 97% d’entre eux de survivre au processus de congélation.

CONSULTEZ VOTRE PREMIÈRE CONSULTATION

Prendre rendez-vous