INDIQUÉ DANS LES CAS SUIVANTS

La vitrification des ovocytes est recommandée dans les cas suivants:

  • Femmes souhaitant retarder leur maternité pour une raison ou une autre.
  • Pour les patientes atteintes, ou non, d’un cancer ou non mais devant subir dans les deux cas des traitements gonadotoxiques.
  • Chirurgie à répétition sur l’ovaire, cas de l’endométriose par exemple.
  • Patientes pour lesquelles nous préférons ne pas réaliser, au cours d’un même cycle, à la fois le transfert embryonnaire et le cycle de stimulation folliculaire (risque de SHO, apparition de polypes, Hydrosalpinx ou hydrométrie, absence de spermatozoïdes, etc.).
  • Patientes ne répondant pas bien à la stimulation ovarienne ou n’ayant pas une quantité suffisante d’ovocytes lorsque l’objectif est de réaliser un cycle de DGP.

RÉSULTATS

90% des patientes qui suivent un traitement de procréation chez IVI tombent enceintes.

TECHNOLOGIE

IVI est toujours à l’avant-garde des technologies de procréation assistée afin de pouvoir offrir les meilleurs résultats.

ASSISTANCE

97% de nos patients recommandent IVI.
IVI propose une assistance personalisée sur mesure et accompagnement durant toutes les phases du traitement.

QUALITÉ-PRIX

Nous ne sommes pas les plus chers. Nous vous proposons le plus grand nombre de traitements possibles pour parvenir aux meilleurs résultats.

RÉSULTATS

Vitrification des ovocytes

Par rapport à la congélation traditionnelle, la vitrification des ovocytes présente le principal avantage d’éviter la formation de cristaux de glace qui abîment l’ovocyte et permet ainsi à 97% d’entre eux de survivre au processus. D’autre part, on constate que l’on obtient les mêmes résultats cliniques qu’avec des ovocytes « frais ».

Il existe plusieurs techniques de vitrification, le « Cryotop » s’avérant être la technique la plus novatrice et celle donnant les meilleurs résultats. IVI a été le premier à intégrer cette technique et est actuellement leader européen du point de vue de son application clinique. Avec la vitrification des ovocytes selon la technique de cryotop, on a réussi à obtenir des taux de survie des ovocytes atteignant 97% chez des patientes jeunes (< 35 ans) avec des taux de grossesse de 65% et des taux d’implantation de 40%.

PROCÉDURE

La vitrification des ovocytes est un processus de solidification au cours duquel les ovocytes sont traités avec des substances cryoprotectrices et sont immergés dans de l’azote liquide à une température de – 196ºC. Les étapes à suivre sont identiques à celles suivies pour un cycle de FIV : stimulation de l’ovaire à base d’hormones, ponction des ovocytes et, au lieu de les inséminer et de les féconder, on réalise une vitrification des ovocytes (méthode cryotop), en les conservant ensuite dans de l’azote liquide.

Ses indications sont nombreuses et très variées, leur dénominateur commun étant de retarder l’insémination des ovocytes et / ou la grossesse.

Les ovocytes pourront être cryoconservés autant de temps que le souhaitera la patiente ou tant qu’elle en aura besoin. Aucune limite de conservation n’étant fixée.

VITRIFICATION DESTINÉE AUX PATIENTES ATTEINTES D’UN CANCER

La vitrification d’ovocytes de patientes atteintes d’un cancer ou d’une maladie non cancéreuse va permettre de différer la grossesse de ces femmes jusqu’à ce qu’elle soient guéries tout en conservant une capacité de reproduction identique à celle qu’elles avaient au moment de la vitrification de leurs ovocytes lorsque leur maladie leur a été diagnostiquée. Ce sont les femmes atteintes d’un cancer du sein qui font le plus appel à ce procédé de préservation de leur fertilité.

Il est par conséquent primordial d’informer et / ou de consulter sur les possibilités offertes en matière de préservation de la fertilité le plus vite possible après le diagnostic et dès qu’un traitement de chimiothérapie est prévu.

Lorsque nous envisageons une vitrification des ovocytes d’une patiente atteinte de cancer, nous devons tenir compte de plusieurs facteurs, comme l’âge, son fonctionnement ovarien et sa réserve folliculaire, le temps dont nous disposons avant le commencement de la chimiothérapie et si nous avons ou non l’autorisation de l’oncologue pour mener à bien ce procédé. Le pronostique reproductif va beaucoup dépendre du nombre d’ovocytes que nous parviendrons à vitrifier. On ne peut jamais garantir l’obtention d’une grossesse mais la possibilité d’y parvenir via une FIV.

CONSULTEZ VOTRE PREMIÈRE CONSULTATION

Prendre rendez-vous