Infos ou rendez-vous

ICSI

L’injection Intracytoplasmique (ICSI) est une technique de procréation assistée comprise dans le traitement de Fécondation in Vitro (FIV) qui a permis d’obtenir des grossesses chez des couples diagnostiqués avec un facteur masculin sévère. L’homme devra nous fournir un échantillon de son sperme ou nous lui ferons si besoin une biopsie du testicule pour extraire et sélectionner les meilleurs spermatozoïdes qui seront utilisés pour féconder les ovocytes.

icsi

INDIQUÉ DANS LES CAS SUIVANTS :

  • Hommes disposant d’une faible quantité de spermatozoïdes ayant des problèmes de mobilité ou une mauvaise morphologie.
  • Hommes ayant réalisé un vasectomie.
  • Maladie infectieuse ou infertilité d’origine immunitaire.
  • Difficulté d’éjaculation dans des conditions normales comme c’est le cas avec l’éjaculation rétrograde (problèmes neurologiques, diabètes, etc.).
  • Lorsque des échantillons sont cryopréservés pour des hommes ayant subi une vasectomie ou étant soumis à un traitement de radio ou de chimiothérapie. Ces échantillons sont très précieux car leur quantité est limitée et l’ICSI permet d’optimiser leur utilisation.
  • Autres facteurs : échec à répétition après plusieurs cycles de FIV et de IA, faible nombre d’ovocytes après ponction ou lorsqu’il est nécessaire d’identifier des embryons sains en cas de diagnostic préimplantatoire (DGP).

RÉSULTATS

90% des patientes qui suivent un traitement de procréation chez IVI tombent enceintes.

TECHNOLOGIE

IVI est toujours à l’avant-garde des technologies de procréation assistée afin de pouvoir offrir les meilleurs résultats.

ASSISTANCE

97% de nos patients recommandent IVI.
IVI propose une assistance personalisée sur mesure et accompagnement durant toutes les phases du traitement.

QUALITÉ-PRIX

Nous ne sommes pas les plus chers. Nous vous proposons le plus grand nombre de traitements possibles pour parvenir aux meilleurs résultats.

LES RÉSULTATS

ICSI

L’injection Intracytoplasmique permet d’unir directement l’ovocyte et le spermatozoïde et facilité la fécondation. Un spermatozoïde se déplaçant lentement ou ayant un défaut de morphologie aurait plus de difficultés pour y parvenir naturellement ou via la technique classique de FIV.

LA PROCÉDURE

Évaluation personnalisée du patient pour déterminer le traitement de fertilité le plus approprié.

1. Stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne lors d’une FIV consiste à administrer un certain nombre d’injections quotidiennes pour que les ovaires produisent plusieurs ovocytes – au lieu de n’en produire qu’un seul comme c’est le cas chaque mois – et ainsi pouvoir obtenir un plus grand nombre d’embryons. Le traitement est réalisé dans les cliniques de procréation de IVI et dure entre 10 et 20 jours, selon le protocole utilisé et la vitesse de réponse de chaque patiente. Au cours de cette période, nous effectuerons des échographies consécutives (entre 3 et 4) et mesurerons le taux d’œstradiol dans le sang pour vérifier que la croissance et l’évolution des follicules sont normales.

2. Ponction et laboratoire

Après avoir vérifié, grâce à l’échographie, que les follicules ont atteint la taille nécessaire et estimé que le nombre d’ovocytes disponibles est désormais suffisant, nous programmerons la ponction folliculaire environ 36 heures après vous avoir administré une injection d’hormone hCG qui stimule la maturation ovocytaire comme s’il s’agissait d’un cycle naturel. La ponction se fait au bloc opératoire et sous sédatif afin que la patiente ne soit aucunement gênée par cette intervention qui durera environ 15 minutes.

ICSI

Après avoir obtenu les ovocytes grâce à la ponction folliculaire et après avoir sélectionné les spermatozoïdes présentant la meilleure mobilité et morphologie, on procèdera à la micro-injection des ovocytes. Durant le processus de l’ICSI, on placera le spermatozoïde sélectionné à l’intérieur d’une minuscule pipette et on l’injectera directement dans l’ovocyte. La fécondation est ainsi largement simplifiée et les embryons obtenus se développeront durant 3 à 5 jours en laboratoire avant d’être implantés dans l’utérus de la mère.

Culture embryonnaire en laboratoire

Les embryons obtenus après la fécondation des ovocytes sont observés tous les jours en laboratoire et sont classés selon leur morphologie et leur capacité à se diviser. Il se peut que le développement de certains de ces embryons soit stoppé, ces derniers seront alors écartés car considérés comme non viables.

3. Transfert

Il s’agit de transférer les embryons les plus résistants dans l’utérus maternel à l’aide d’une canule spécialement conçue à cet effet. L’intervention est réalisée au bloc opératoire même si dans ce cas l’administration de sédatifs n’est pas nécessaire s’agissant d’une intervention rapide et indolore.

Vitrification des embryons restants

Une fois le transfert embryonnaire achevé, nous procéderons à la vitrification des embryons de bonne qualité non implantés dans le but de pouvoir éventuellement les utiliser lors d’un prochain cycle sans avoir à répéter l’opération de stimulation ovarienne.

CONSULTEZ VOTRE PREMIÈRE CONSULTATION

Prendre rendez-vous