L’insémination artificielle avec sperme du conjoint est indiquée dans les cas suivants :

  • Pour les couples dont l’infertilité est d’origine inconnue.
  • Lorsque la femme connaît des problèmes d’ovulation.
  • En cas d’altération au niveau du col de l’utérus.
  • Lorsque l’homme présente des défauts mineurs ou modérés de concentration ou de mobilité du sperme.

L’insémination artificielle avec don de sperme est indiquée dans les cas suivants :

  • Pour les hommes ayant un sperme de mauvaise qualité ou étant dépourvu de spermatozoïdes.
  • Lorsque le conjoint masculin est porteur d’une maladie génétique ne pouvant pas être détectée sur l’embryon.
  • Pour les femmes n’ayant pas de partenaire masculin.

RÉSULTATS

90% des patientes qui suivent un traitement de procréation chez IVI tombent enceintes.

TECHNOLOGIE

IVI est toujours à l’avant-garde des technologies de procréation assistée afin de pouvoir offrir les meilleurs résultats.

ASSISTANCE

97% de nos patients recommandent IVI.
IVI propose une assistance personalisée sur mesure et accompagnement durant toutes les phases du traitement.

QUALITÉ-PRIX

Nous ne sommes pas les plus chers. Nous vous proposons le plus grand nombre de traitements possibles pour parvenir aux meilleurs résultats.

Si l’insémination artificielle permet de contourner certaines causes de l’infertilité, elle reste cependant inefficace dans certains cas dus à des stérilités féminines comme une glaire qui serait de mauvaise qualité ou en quantité insuffisante pour permettre aux spermatozoïdes d’avancer correctement et d’autres, sont dus à des stérilités masculines, lorsque par exemple les spermatozoïdes sont en nombre insuffisant.

Il arrive aussi parfois que les spermatozoïdes du conjoint soient inexploitables par l’équipe médicale, dans ce cas, l’insémination artificielle peut être réalisée grâce à un don de sperme.

PROCÉDURE

Pour réaliser une insémination artificielle, une évaluation personnalisée du patient est nécessaire afin de déterminer le traitement de PMA le plus approprié.

Insémination artificielle

Stimulation de l’ovaire et induction de l’ovulation

Cette étape est indispensable pour augmenter les chances de succès car la femme ne produit naturellement qu’un seul follicule, c’est-à-dire un seul ovocyte lors de chaque cycle menstruel. Pour que l’insémination artificielle soit un succès, il est indispensable qu’au moins une des trompes soit perméable et que le sperme de l’homme contienne une concentration minimum de spermatozoïdes mobiles pour permettre de garantir le succès de la technique appliquée. Cette phase, d’une durée de 10 à 12 jours, consiste à stimuler l’ovaire pour qu’il produise naturellement davantage d’ovocytes.

Au cours de cette procédure, on réalisera une série d’échographies successives – environ 3 ou 4 – et on déterminera le taux d’œstradiol dans le sang afin de vérifier si les follicules ont une croissance et une évolution normales.

Lorsque l’échographie révèle que les follicules ont atteint la quantité et la taille recherchées, on programme l’insémination artificielle, environ 36 heures après l’administration d’une injection de hCG, qui stimule la maturation ovocytaire et l’ovulation.

Insémination artificielle

Préparation du sperme

La préparation du sperme, dans le cadre d’une insémination artificielle, consiste à sélectionner et à concentrer les spermatozoïdes les plus mobiles. Pour cela, on traite les échantillons au moyen d’une technique d’optimisation et de préparation du sperme qui permet d’éliminer les spermatozoïdes morts, immobiles ou lents et de garantir ainsi la qualité de l’échantillon qui sera utilisé pour l’insémination.

Insémination artificielle

Insémination

Dans les cliniques de procréation médicale assistée IVI, le traitement d’insémination artificielle est réalisé après stimulation de l’ovulation. Un échantillon de sperme doit être transmis au laboratoire d’andrologie 2 heures avant, en vue de sa préparation et de son optimisation.

La femme qui doit recevoir le sperme est installée sur une table gynécologique. Le médecin, spécialiste de l’infertilité, met en place un spéculum, selon le même procédé que celui utilisé pour faire un simple frottis. L’échantillon de spermatozoïdes contenu dans une canule est introduit et déposé à l’intérieur de l’utérus.

CONSULTEZ VOTRE PREMIÈRE CONSULTATION

Prendre rendez-vous