2 mai 2016

L’INSTITUT VALENCIEN DE I’INFERTILITÉ (IVI) OUVRE LA VOIE VERS LA CRÉATION DE GAMÈTES À PARTIR DE CELLULES DE LA PEAU – Article publié dans la revue scientifique Scientific Reports –

  • Les chercheurs de l’Institut Valencien de l’Infertilité (IVI) sont parvenus a créer des spermatozoides humains, à partir de cellules de la peau, grâce à une reprogrammation cellulaire directe. Ils ont ainsi réussi à transformer des cellules de la peau en cellules germinales primordiales.

  • Cette expérience qui a déjà montré d’excellents résultats sur les animaux, constitue l’approche la plus innovante réalisée jusque-là en matière de création de gamètes in vitro chez l’espèce humaine.

Paris, le 2 mai 2016 – Après cinq ans de travaux, IVI a publié ses recherches dans la revue scientifique Scientific Reports appartenant au groupe Nature, montrant que, à partir de fibroblastes (du derme), il était possible d’obtenir des cellules présentant des marqueurs compatibles avec des cellules germinales (gamètes). Cette expérience constitue un premier pas vers l’objectif principal recherché : obtenir un gamète issu d’une personne qui n’en possède pas. Plusieurs travaux ont été présentés en ce sens jusqu’à ce jour, mais aucun n’était encore allé aussi loin.

Cette expérience repose, au départ, sur la reprogrammation cellulaire, un concept pour lequel Shinya Yamanaka a reçu le Prix Nobel de Médecine en 2012.

Les chercheurs IVI ont procédé à une reprogrammation cellulaire directe, en prenant des cellules de la peau et, via la transfection avec un mélange spécifique de gènes, ils ont pu transformer ces cellules adultes (dont les chromosomes ont été réduits de moitié après la méiose), présentant des marqueurs génétiques et épigénétiques caractéristiques des cellules germinales.

« Même si cette expérience ne constitue qu’un premier pas au niveau de l’espèce humaine, son application sur les souris a déjà montré des résultats positifs. Elle doit nous amener à pouvoir prendre des cellules de la peau et à les manipuler génétiquement pour qu’une personne ne possédant pas de gamètes propres puisse ainsi en obtenir et donner naissance à ses propres enfants, d’un point de vue génétique », explique le Dr Carlos Simón, directeur scientifique d’IVI.

Cette expérience, réalisée en collaboration avec l’Université de Stanford, est une première étape dans la construction de l’ambitieux projet, à long terme, sur lequel les chercheurs continuent à travailler pour parvenir à créer des gamètes chez ceux qui n’ont en pas.

A propos d’IVI

IVI, fondée en 1990, est la première institution médicale en Espagne entièrement dédiée à la reproduction assistée. Aujourd’hui, elle compte 50 cliniques dans 11 pays et est le leader européen en médecine de la reproduction. Depuis cette date, IVI a contribué à la naissance de plus de 110.000 enfants grâce à la mise en œuvre de méthodes de reproduction assistée particulièrement innovantes.

Pour en savoir plus : ivi-fertilite.fr

CONTACT AVEC LA PRESSE

  • Mar González
  • Javier Ybarra
  • Dori Argente
  • Lucía Renau
  • Email: [email protected]
  • Téléphone: (0034) 96 317 36 10
  • Calle Colón, 1 - 46004 (Valencia) - Espagne

DOSSIER DE PRESSE

Dernière mise à jour
Février 2019

Télécharger PDF

Haut de la pagearrow_drop_up