5 juillet 2021

L’Intelligence Artificielle dans la sélection d’embryons offre une précision de 75%

L’Intelligence Artificielle dans la sélection d’embryons offre une précision de 75%

À l’occasion du 37ème congrès de l’ESHRE, IVI publie une étude sur la contribution de l’IA dans l’amélioration des traitements de FIV. IVI a mené des études très approfondies sur l’application de l’IA à la sélection d’embryons, avec le plus grand nombre de cas jamais analysés jusque-là dans toute l’histoire de la science, soit 25 000 embryons et 4 000 patients.

 

Principaux enseignements

  • Pour la première fois, un système basé sur l’IA peut analyser avec précision les premiers stades du développement embryonnaire et quantifier la durée des cycles cellulaires. Il permet de connaître le diamètre des cellules qui forment le blastocyste, générant ainsi un algorithme capable de distinguer les embryons ayant une composition chromosomique normale de ceux ayant une composition chromosomique anormale, avec une fiabilité de 75 %;
  • Les embryons, selon leur composition chromosomique, présentent un schéma de développement différent et ce schéma peut être analysé de manière automatisée par l’analyse d’images ;
  • La possibilité de sélectionner et de catégoriser les meilleurs embryons sur le plan chromosomique permet d’obtenir un taux de gestation et de grossesse plus élevé, et réduit la probabilité d’anomalies chromosomiques, grâce à une prédiction objective et fiable, via une technique rapide et peu coûteuse;
  • Il s’agit là d’une révolution dans le domaine de la PMA car elle permettrait d’éviter l’usage de techniques invasives qui, d’une manière ou d’une autre, peuvent avoir un effet sur la viabilité de l’embryon, et donnerait des résultats identiques à ceux actuellement obtenus avec un test de PGT-a non invasif, sans le coût et les dommages potentiels sur l’embryon associé. Par ailleurs, cela permettrait d’automatiser un processus jusque-là réalisé manuellement et de manière artisanale.

L’IA permet finalement d’apporter un meilleur taux de réussite des traitements grâce à un protocole personnalisé et individualisé, mais également d’examiner la qualité de réception de l’endomètre grâce à des algorithmes intelligents et des biomarqueurs qui permettent d’optimiser les possibilités de succès d’un transfert et l’obtention d’une grossesse.

 

À propos de l’Intelligence Artificielle

L’IA est une expression très large qui inclut le « Deep-Learning » et « Machine-Learning ». Elle concerne n’importe quel programme ayant la capacité de résoudre un problème, apprendre des expériences et réaliser des tâches normalement assignées à des êtres humains.

 

À propos d’IVIRMA Global

Leader mondial de la médecine reproductive, IVI compte 65 cliniques réparties dans 9 pays. Depuis sa création en 1990, le Groupe a contribué à la naissance de plus de 250 000 enfants nés grâce à l’application des technologies les plus innovantes. IVI accueille et accompagne les patients français dans leurs parcours de parentalité à travers différents traitements tels que, l’insémination artificielle, la fécondation in vitro (FIV), le don d’ovocytes, l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), le diagnostic préimplantatoire et la vitrification d’ovocytes. 9 couples sur 10 ayant consulté IVI pour des problèmes de stérilité atteignent leur objectif, celui de devenir parents.

 

CONTACT AVEC LA PRESSE

  • Dori Argente
  • Lucía Renau
  • Ricardo Pedrós
  • Email: prensa@ivi.es
  • Téléphone: (0034) 96 317 36 10
  • Calle Colón, 1 - 46004 (Valencia) - Espagne

DOSSIER DE PRESSE

Dernière mise à jour
Février 2020

Télécharger PDF

Haut de la pagearrow_drop_up