6 avril 2019

Remise des prix scientifiques et journalistiques pour clôturer le 8ème Congrès International IVIRMA

La huitième édition du Congrès International IVIRMA s’achève par la remise des prix scientifiques et journalistiques. Dans le domaine scientifique, la Fondation IVI a souligné le travail des chercheurs internationaux Nuno Costa-Borges, Ashley Moffett et Manuel Tena-Sempere pour leurs contributions à la médecine de la reproduction. Dans le domaine journalistique, les travaux de Sonsoles Echavarren et Pilar Arranz – tous deux journalistes de médias espagnols – ont été récompensés. Les prix ont été remis par les représentants d’IVI et de MSD – l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux.

PRIX SCIENTIFIQUES : 8ème IVIRMA AWARDS

La Fondation IVI décerne deux prix scientifiques : l’un dans la catégorie recherche fondamentale et l’autre en recherche clinique en médecine de la reproduction. D’une valeur totale de 50 000 euros, les prix sont basés sur la mise en exergue de l’importance de la contribution scientifique dans le secteur de la procréation assistée, reconnaissant ainsi aux chercheurs et à leurs équipes l’aide consacrée à l’élargissement des horizons scientifiques et cliniques, afin d’améliorer les traitements et les techniques utilisées dans le secteur de la reproduction. Ces prix représentent également une reconnaissance du parcours professionnel des médecins et leur contribution à la recherche.

Le jury est composé de professionnels de la recherche et de la médecine :

  • Pr. Empre Seli, Directeur Scientifique d’IVI
  • Pr. Antonio Pellicer, Co-Président d’IVI et co-éditeur de Fertility & Sterility Magazine
  • Pr. Nicolás Garrido, Directeur de la Fondation IVI
  • Dr. Hugh Taylor, Chef du Service d’obstétrique et de gynécologie de l’hôpital Yale-New Haven (États-Unis)
  • Dr. Jacques Donnez, de l’Université Catholique de Louvain et de la Société de Recherche en Reproduction (SRI).

Concernant les lauréats, la Professeure Ashley Moffett a remporté le prix de la meilleure carrière pour la qualité de ses recherches cliniques en groupe en médecine de la reproduction, tandis que les Professeurs Nuno Costa-Borges et Manuel Tena-Sempere ont reçu le prix de la meilleure carrière pour l’excellence de leurs recherches scientifiques fondamentales en médecine de la reproduction.

La Pr. Ashley Moffett a axé ses recherches sur les interactions cellulaires qui se produisent entre les cellules utérines maternelles, en particulier les cellules immunitaires et les cellules trophoblastiques placentaires qui envahissent la muqueuse utérine de l’utérus durant le premier trimestre de la grossesse. La Pr. Moffett, à la pointe de la recherche en immunologie depuis plus de 25 ans, se concentre actuellement sur les interactions entre KLA (récepteur des immunoglobulines des cellules tueuses) et les molécules de HLA-C foetales, la culture des cellules trophoblastiques humaines et le lien entre les variants KIR / HLA-C et la prééclampsie puerpérale, la septicémie et le travail obstrué.

Chercheur et embryologiste voué à la recherche et à la pratique clinique depuis plus de 15 ans, Nuno Costa-Borges a réalisé le premier clonage animal réussi en Espagne en 2009. Il s’est consacré au développement et à l’amélioration de nouvelles techniques de reproduction, comme la flicking method, qui permet la biopsie du blastocyste, ou le transfert du fuseau méiotique pour prévenir la transmission de maladies mitochondriales ou pour surmonter des problèmes d’infertilité liés à des ovocytes de mauvaise qualité. Récemment, ses recherches ont porté sur le développement de nouvelles stratégies de sauvetage des aneuploïdies chromosomiques dans des ovocytes âgés. Les travaux de M. Costa-Borges ont été relayés dans de nombreuses publications scientifiques et lui ont valu de prestigieux prix nationaux et internationaux.

Manuel Tena-Sempere est docteur en médecine et professeur de physiologie au département de biologie cellulaire, de physiologie et d’immunologie de l’université de Córdoba. Son expérience de recherche porte sur le domaine de la neuroendocrinologie de la puberté, de la reproduction et du métabolisme. Il s’est récemment concentré sur les mécanismes hormonaux et moléculaires du
contrôle de la puberté et du fonctionnement du système reproducteur, avec d’importantes découvertes dans ce domaine. Il est l’auteur de nombreuses publications dans des revues internationales et ses travaux lui ont valu la reconnaissance d’une grande partie de la communauté scientifique internationale.

PRIX DU JOURNALISME : IVIRMA MEDIA AWARDS

La Fondation IVI a également récompensé deux journalistes pour leurs travaux et les a remerciés pour leur rôle primordial dans la diffusion d’informations sur la médecine de la reproduction. Pour la seconde édition des IVIRMA MEDIA AWARDS, de nombreux travaux venant des quatre coins du monde ont été étudiés par un jury indépendant, composé de différentes personnalités du
monde des médias. Chaque journaliste a reçu 3 000 euros et une reproduction de la Vénus de Willendorf, symbole de la fertilité.

Les prix, sur la procréation assistée et la santé materno-foetale, ont été remis par Marián Garriga – Directrice Globale Marketing et Communication chez IVI. La journaliste Sonsoles Echavarren, rédactrice en chef du Diario de Navarra – Espagne, avec son rapport intitulé « Environ 30 bébés
meurent chaque année en Navarre pendant la grossesse, l’accouchement ou le premier mois de vie », a été récompensée dans la catégorie ‘‘santé maternelle et foetale’’. Le journaliste Pilar Arranz, de Yo Dona – Espagne, a reçu le prix dans la catégorie ‘‘procréation assistée’’, avec son reportage
« Femme en détresse cherche à avoir un bébé ».

CONTACT AVEC LA PRESSE

  • Mar González
  • Javier Ybarra
  • Dori Argente
  • Lucía Renau
  • Email: [email protected]
  • Téléphone: (0034) 96 317 36 10
  • Calle Colón, 1 - 46004 (Valencia) - Espagne

DOSSIER DE PRESSE

Dernière mise à jour
Septembre 2019

Télécharger PDF

Haut de la pagearrow_drop_up