Atouts de la FIV PLUS face à la FIV conventionnelle

⦁ Taux de réussite accru. En sélectionnant les meilleurs embryons par PGD, la probabilité de grossesse après le transfert augmente jusqu’à 70%.

⦁ Diminution des temps d’attente. En transférant les meilleurs embryons, le pourcentage de succès et la rapidité du traitement s’élèvent. La probabilité de grossesse au premier cycle de fécondation se multiplie, donc on évite aux patients le stress de devoir recommencer plusieurs traitements de procréation assistée.

⦁ Diminution du risque de fausse-couche. La technique du PGS permet d’évaluer les désequilibres chromosomiques, ainque que seulement on pourra transférer les meilleurs embryons: cela réduit énormement le risque de fausse-couche.

⦁ Augmentation des probabilités d’avoir un bébé sain. Le PGS identifie les embryons chromosomiquement sains pour le transfert, en excluant ceux qui ne le sont pas.

SPERME DU CONJOINT

La Fécondation in Vitro avec sperme du conjoint est indiquée dans les cas suivants :

  • Patientes ayant connu des échecs avec d’autres traitements préalable comme par exemple l’insémination artificielle.
  • Femmes n’ayant pas de trompes ou des trompes abîmées, élément indispensable pour une fécondation naturelle ou pour une insémination.
  • Femmes souffrant d’une endométriose avancée avec répercussion probable sur les trompes et sur la qualité ovocytaire.
  • Lorsque le nombre d’ovocytes est limité.
  • Facteur masculin sévère

SPERME DU DONNEUR

La Fécondation in Vitro avec don de sperme est indiquée dans les cas suivants :

  • Facteur masculin sévère et mauvaise qualité spermatique.
  • Échec préalable de fécondation avec le sperme du conjoint.
  • Mauvaise qualité embryonnaire ou échec d’implantation à répétition avec suspicion de facteur masculin à l’origine principale de cet échec.
  • Lorsque le conjoint masculin est porteur d’une maladie génétique ne pouvant pas être détectée sur l’embryon.
  • Femme n’ayant pas de partenaire masculin.

RÉSULTATS

90% des patientes qui suivent un traitement de procréation chez IVI tombent enceintes.

TECHNOLOGIE

IVI est toujours à l’avant-garde des technologies de procréation assistée afin de pouvoir offrir les meilleurs résultats.

ASSISTANCE

97% de nos patients recommandent IVI.
IVI propose une assistance personalisée sur mesure et accompagnement durant toutes les phases du traitement.

QUALITÉ-PRIX

Nous ne sommes pas les plus chers. Nous vous proposons le plus grand nombre de traitements possibles pour parvenir aux meilleurs résultats.

PROCÉDÉ

Dans nos cliniques de procréation IVI offre un diagnostic personnalisé et un procédé sans risques, pour garantir que le bébé soit sain.

Insémination artificielle

Stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne par la technique FIV PLUS consiste à l’administration de certaines injections d’hormones pour aider la production ovarienne, et par conséquent, un nombre accru d’embryons pour la fécondation.

Le traitement se réalise auprès des cliniques de procréation assistée et prend entre 10-20 jours, selon le protocole. Nos professionnels indiquent les médicaments et les dosages qui mieux s’adaptent à chaque femme, selon les cas. La patiente doit administrer les injections d’hormones tous les jours. Pendant le processus, on réalise un suivi du nombre des follicules nécessaires pour la fécondation, par le biais d’échographies et des prises de sang pour mésurer le taux d’oestradiol dans le sang et contrôler l’évolution et la maturation des follicules.

Fécondation in vitro

Recueil des follicules et procédés de laboratoire

Une fois que les follicules ont atteint des dimensions correctes, l’on considère que leur évolution est complétée, donc on programme la ponction des follicules. Pour cela, l’on administre l’hormone hCG pour provoquer l’ovulation et 36 heures après, l’on réalise le recueil des follicules.

La patiente doit arriver à la clinique pour se soumettre à une petite intervention sous -sédation, dans l’objectif de ne pas avoir de troubles pendant le procédé. L’intervention prend environ 15 minutes, à la présence du gynécologue, l’embryologiste et l’anesthésiste.

Fécondation in vitro

Fécondation des ovules

Une fois obtenus les ovules et les spermatozoides, on réalise la fécondation.

Ce processus peut se réaliser par la technique de fécondation in vitro (FIV) conventionnelle, qui consiste à placer les spermatozoides autour d’un ovule ou bien par la technique ICSI, qui consiste à microinjecter un seul spermatozoide dans l’ovule, à l’aide d’une pipelle.

Fécondation in vitro

Colture des embryons dans le laboratoire et PGS

Les embryons qui restent après las fécondation des ovules sont observés dans le laboratoire et classifiés selon sa morphologie et capacité de division. Le PGS se réalise au stade de blastocyste quand l’embryon se trouve à j5 ou j6 de son évolution. Le processus consiste à une biopsie, pour extraire les cellules sans affecter à l’évolution normale de l’embryon. Après la biopsie, les embryons sont vitrifiés jusqu’à obtenir les résultats et décider le bon traitement. Une fois analysés, on choisit les embryons sains pour réaliser le transfert.

Fécondation in vitro

Transfert

Après la réalisation du PGS, on introduit les embryons sélectionnés à l’intérieur de l’utérus avec un cathéter spécial à cet effet. Ce processus ne demande pas d’anesthésie, il est indolore et la patiente peut laisser la clinique après quelques minutes à repos.

Fécondation in vitro

Vitrification des embryons restants

Les embryons de bonne qualité qui n’ont pas été transférés se vitrifient dans l’objectif de les utiliser dans des traitements successifs de procréation assistée, sans nécessité d’une nouvelle stimulation ovarienne.

CONSULTEZ VOTRE PREMIÈRE CONSULTATION

Prendre rendez-vous