2 mai 2016

Comment obtenir des cellules reproductrices à partir de cellules de la peau ? IVI ouvre la voie

La revues scientifique Scientific Reports, appartenant au groupe Nature, vient de publier cinq ans de recherche ayant permis à l’IVI d’avancer d’un grand pas dans ce domaine. Les chercheurs de notre équipe ont réussi à observer des marqueurs de cellules reproductrices (germinales) issus de cellules de la peau (fibroblastes), grâce à la reprogrammation cellulaire, pour laquelle Shinya Yamanaka avait reçu le Prix Nobel de Médecine en 2012

Grâce à la reprogrammation cellulaire directe, des cellules de la peau ont été renforcées par un mélange spécifique de gènes et celles-ci se sont transformées pour présenter des marqueurs génétiques et épigénétiques propres aux cellules reproductrices. Cette expérience qui a déjà montré d’excellents résultats sur les animaux constitue l’approche la plus innovante réalisée jusque-là en matière de création de gamètes (cellules reproductrices) in vitro chez l’espèce humaine.

« Même si cette expérience ne constitue qu’un premier pas au niveau de l’espèce humaine, son application sur les souris a déjà montré des résultats positifs. Elle doit nous amener à pouvoir prendre des cellules de la peau et à les manipuler génétiquement pour qu’une personne ne possédant pas de gamètes propres puisse ainsi en obtenir et donner naissance à ses propres enfants d’un point de vue génétique », nous explique le Dr Carlos Simón, directeur scientifique d’IVI.

Après cette première expérience, menée à bien en collaboration avec l’Université de Stanford, les chercheurs de l’IVI poursuivront leurs recherches dont l’objectif est de parvenir à obtenir un gamète chez une personne qui n’en possède pas à partir des cellules de la peau.

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up