15 décembre 2015

Dr Salazar répond à vos questions

Le docteur Anabel Salazar (@salazaranabel), directrice d’IVI Malaga, a répondu aux questions de patientes lors d’une rencontre récente via Twitter. Ce post rassemble l’ensemble des questions et des réponses afin de vous fournir toutes les informations et d’éclaircir les doutes que vous pourriez avoir.

QUESTION : À quel moment du mois a-t-on le plus de chance de tomber enceinte?

RÉPONSE : La « fenêtre de fertilité » du cycle menstruel est le seul moment où la femme peut tomber enceinte. Elle varie selon le cycle de chacune. Pendant cette période de 6 jours située avant et pendant l’ovulation, les chances de conception sont les plus élevées.

QUESTION : Je suis atteinte de SOPK, cela signifie-t-il que je vais avoir des difficultés à tomber enceinte ?

RÉPONSE : 20 % des femmes sont atteintes de ce syndrome. Beaucoup d’entre elles n’ont aucun souci pour tomber enceintes, d’autres peuvent avoir des problèmes car elles n’ovulent pas, ont des cycles irréguliers ou une absence de règles.

QUESTION : Le tabagisme a-t-il réellement des effets néfastes sur la fertilité ?

RÉPONSE : Le tabagisme affecte le nombre de spermatozoïdes et leur qualité, la qualité des ovules et la santé du futur bébé. Sur ce sujet, cet article publié sur un blog est intéressant

QUESTION : Y a-t-il des conseils à suivre en matière de style de vie ou d’alimentation pour augmenter les chances de tomber enceinte ?

RÉPONSE : Prenez de l’acide folique, ne soyez pas en surpoids, arrêtez de fumer, ne consommez pas d’alcool, ayez une alimentation équilibrée, faites de l’exercice et surtout…. n’attendez pas trop longtemps.

QUESTION : Si j’essaie de tomber enceinte, combien de temps devrais-je attendre avant de faire appel à l’aide de spécialistes ?

RÉPONSE : Après un an de rapports réguliers non protégés, pas plus de 6 mois si vous avez plus de 35 ans ou si vous savez déjà que vous présentez un risque de stérilité. http://www.reproductivefacts.org/Defining_Infertility/

QUESTION : Comment l’exercice, ou le manque d’exercice, peut-il avoir des effets sur la fertilité ?

RÉPONSE : Il est prouvé que l’exercice modéré a des effets bénéfiques sur la fertilité et qu’une activité physique très fréquente et très intense peut y nuire.

QUESTION : J’ai 42 ans et un faible taux d’AMH, quelle clinique présente le plus fort taux de réussite pour une FIV avec donneur ?

RÉPONSE : Dans les cliniques IVI de reproduction assistée, les techniques telles que le don d’ovules présentent un taux cumulé de grossesse de près de 96 % pour trois tentatives. Les résultats cliniques de 2014 peuvent être consultés. https://ivi-fertilite.fr/resultats-cliniques/

QUESTION : J’ai entendu parler de kits à domicile de banques de sperme pour les mères célibataires. Sont-ils fiables ?

RÉPONSE : L’insémination dans une clinique augmente les chances de réussite et constitue un procédé plus sûr. Les questions juridiques liées au procédé dépendent du pays. Vous trouverez plus d’information dans cet article :
http://pregnancy.lovetoknow.com/wiki/Home_Artificial_Insemination

QUESTION : Bonjour ! En moyenne, combien de temps faut-il pour tomber enceinte ? Ou combien de traitements sont nécessaires en moyenne ?

RÉPONSE : Plus de 50 % des patientes tombent enceintes à la première tentative de FIV, avec 3-4 cycles le taux de réussite s’élève à 85-90 %.

QUESTION : Qui décide du nombre d’embryons à transférer ? La patiente ou le docteur ? Un ou deux embryons ?

RÉPONSE : En général, cette décision est prise par la patiente et le médecin, mais pour des femmes de plus de 45 ans c’est obligatoirement 1 embryon, et ce avec des contre-indications d’ordre médical.

QUESTION : Les traitements de fertilité peuvent-ils provoquer de l’anxiété ?

RÉPONSE : Ce n’est pas prouvé du point de vue médical, mais il est possible que le processus en lui-même entraîne des niveaux d’anxiété plus élevés auxquels les patientes peuvent faire face avec l’aide de l’équipe médicale et psychologique.

QUESTION : Je voudrais être mère célibataire. Qui fait le choix du donneur et de ce à quoi il ressemble ?

RÉPONSE : Cela dépend de la législation du pays. En Espagne, la clinique choisit le donneur correspondant le mieux au phénotype et à l’immunologie de la femme.

QUESTION : Y a-t-il un lien entre le moment des premières règles et la réserve ovarienne ?

RÉPONSE : Ce n’est pas prouvé scientifiquement.

QUESTION : Y a-t-il plus de chances de tomber enceinte avec des transferts multiples d’embryons ?

RÉPONSE : Pas toujours. Selon les dernières études d’immunologie, chez les patientes pour qui l’implantation a échoué, le transfert d’un seul embryon peut être bénéfique à la tolérance maternelle.

QUESTION : Qu’implique la congélation d’ovules ?

RÉPONSE : C’est un procédé de solidification dans lequel les ovocytes sont traités à l’aide de substances cryoprotectrices et plongés dans de l’azote liquide à une température de -196°C. Les étapes sont les mêmes que pour la FIV, stimulation ovarienne par des hormones, aspiration des ovocytes sous anesthésie vaginale qui sont ensuite vitrifiés et conservés dans de l’azote liquide.

QUESTION : Quel est l’âge idéal pour congeler ses ovules ?

RÉPONSE : Chez de jeunes patientes (de moins de 35 ans), des taux de survie pouvant atteindre 97 % ont été observés, avec des taux de grossesse de 65 % et des taux d’implantation de 40 %. Le mieux est de le faire avant 30 ans.

QUESTION : La congélation affecte-t-elle la qualité des ovules ?

RÉPONSE : La vitrification d’ovocytes est un procédé simple, sûr et efficace pour préserver les gamètes. Les chances de survie des ovocytes vitrifiés dépendent fortement de l’âge des femmes, mais ils présentent les mêmes taux de réussite que les ovocytes frais. Les chances de naissance vivante sont liées au nombre d’ovules congelés.

QUESTION : Combien de temps les ovules durent-ils une fois congelés ?

RÉPONSE : Il s’agit du même procédé que pour les embryons congelés. Il n’existe aucune preuve scientifique démontrant que la conservation à long terme affecte la qualité des ovules.

Solicita información sin compromiso:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up