9 mars 2022

COVID-19 et PMA : les réponses à toutes vos questions !

COVID-19 et PMA : les réponses à toutes vos questions !

La pandémie de COVID-19 n’est pas terminée et même si la vaccination est désormais généralisée, de nombreuses interrogations subsistent sur ses effets, notamment sur la fertilité et sa compatibilité avec les traitements de PMA.

 IVI fait le point avec le Dr Paula Celada, gynécologue et spécialiste de la procréation à IVI Valencia.

  • Si le vaccin contre le COVID-19 peut provoquer un léger retard de règles, il n’affecte pas la fertilité. La réponse à une stimulation ovarienne est semblable chez une femme vaccinée ou ayant eu le COVID-19 aux autres femmes. 
  • Le vaccin contre la COVID ne justifie par le report d’un traitement de fertilité.
  • C’est seulement si vous êtes positif au COVID-19 qu’il est nécessaire de reporter votre rendez-vous.

 

  1. Le vaccin contre le COVID-19 peut-il affecter ma fertilité ?

 Depuis le lancement de la campagne de vaccination, de nombreuses questions sur les effets des vaccins sur la fertilité ont été soulevées. À ce jour, nous avons bien constaté que le vaccin contre le COVID-19 peut entraîner un léger retard de règles. Cela n’a pour autant aucune conséquence sur un traitement de PMA et n’en justifie pas le report.

Les données dont nous disposons nous montrent qu’il n’y a pas de différence quant à la réponse des femmes à une stimulation ovarienne, entre celles qui ont été vaccinées ou infectées par le COVID-19 et les autres. Nous avons publié et transmis ces chiffres aux différents congrès scientifiques en lien avec la PMA.

 

  1. Le vaccin a-t-il un effet sur la réponse ovarienne et sur les taux de grossesse ?

 Dès le début de la pandémie, IVI a entamé des recherches pour essayer de vous transmettre le plus d’informations possibles sur ce virus, totalement inconnu au départ. En ce sens, nous avons publié une étude en 2021, qui visait à déterminer si l’infection par le COVID-19 pouvait affecter la réserve ovarienne. Cette étude a été menée entre mai et juin 2020 auprès de femmes ayant déjà passé un test AMH et ayant guéri du COVID-19. Les résultats sont sans équivoque : l’infection par le COVID-19 n’affecte en rien l’état de la réserve ovarienne. Cette publication est venue compléter d’autres articles produits par IVI, et plus globalement la recherche scientifique sur le sujet.

 

  1. Après une injection de vaccin COVID-19, dois-je attendre avant d’entamer un traitement de PMA ?

 Le vaccin contre le COVID-19 ne justifie pas de retarder le début d’un traitement de fertilité. Les vaccins basés sur l’ARNm (Pfizer ou Moderna) sont aujourd’hui majoritairement administrés, ils contiennent un matériel qui permet de générer une protéine du virus et par conséquent de créer des anticorps. Cette technologie ne présente pas d’interférences entre le vaccin et la PMA. Il n’est donc pas nécessaire de retarder le début d’un cycle d’un traitement ou de chercher à obtenir une grossesse naturelle à cause du vaccin contre le COVID-19.

 

  1. Que se passe-t-il si j’ai eu le COVID-19 ?

 Le fait d’avoir été positif au COVID-19 n’est pas un problème pour votre traitement de fertilité. Le seul évènement qui retarde le début d’une PMA est d’être présentement positif au COVID-19. Dans ce cas, il vous suffit de respecter les règles établies par les autorités de santé, comme pour n’importe quelle autre activité. Une fois votre période d’isolement terminée, vous pouvez commencer le traitement de fertilité prévu.

 

 

CONTACT AVEC LA PRESSE

  • Andrea Segarra
  • Lucía Renau
  • Ricardo Pedrós
  • Email: prensa@ivi.es
  • Téléphone: (0034) 96 317 36 10
  • Calle Colón, 1 - 46004 (Valencia) - Espagne

DOSSIER DE PRESSE

Dernière mise à jour
Février 2020

Télécharger PDF

Haut de la pagearrow_drop_up