11 mars 2020

COVID-19 : coronavirus et grossesse

Coronavirus et grossesse
Par le Comité de rédaction Blog IVI

  • Le Dr Antonio Requena, directeur général médical d’IVI recommande de garder son calme face à l’évolution du coronavirus
  • La revue The Lancet publie la première étude réalisée sur les conséquences éventuelles du coronavirus sur la grossesse : rien ne montre qu’il puisse y avoir transmission du virus entre la mère et l’enfant

La propagation du coronavirus (COVID-19) alerte nos sociétés dans le monde entier et touche différents groupes de la population soulevant l’inquiétude des femmes enceintes quant aux effets de cette maladie sur elles-mêmes et leur futur bébé.

À ce stade, IVI souhaite à la fois les rassurer et leur donner des conseils de prudence. Nous suivons de très près l’évolution de la maladie et sommes en contact permanent avec les autorités de santé.

« Il est clair que de plus en plus de pays et de personnes sont touchés par ce virus et cette situation bouleverse tous les aspects de notre société et nous oblige à créer, dans la mesure du possible, des protocoles visant à freiner la contamination. Nous vivons une période compliquée et, étant données les circonstances, il convient de conserver son calme et de s’informer des éléments scientifiquement prouvés qui nous aideront à affronter le coronavirus et ses effets de manière objective sans perdre de vue les conséquences démontrées par la science et en se méfiant de la fiabilité des hypothèses non démontrées », commente le Dr Antonio Requena, directeur général médical d’IVI.

Coronavirus et grossesse 

Ainsi, et en nous appuyant sur la publication d’une des premières études sur le lien entre le coronavirus et la grossesse, dont les conclusions sont publiées dans The Lancet, il convient de souligner que :

  • À ce jour, il n’a pas été prouvé scientifiquement que les femmes enceintes présentaient un risque plus élevé de contamination par le coronavirus et il leur est recommandé de prendre les mêmes précautions que celles conseillées au reste de la population.
  • À ce jour, rien ne montre que ce virus puisse se transmettre via des traitements de procréation médicalement assistée.
  • Les articles publiés et les cas étudiés montrent qu’il n’existe pas de transmission verticale du COVID-19 entre la femme enceinte et son fœtus. D’autre part, ni le pronostic concernant la gestation ni celui concernant les patientes elles-mêmes ne s’est révélé être plus mauvais que pour n’importe quelle femme infectée non enceinte.

« Il convient ainsi de conserver son calme car même si nous ne savons pas tout de l’évolution du coronavirus ce qui peut créer chez certaines de l’angoisse, il est certain que ni les patientes sous traitement de procréation médicalement assistée, ni les femmes dans leur troisième trimestre de grossesse, n’ont présenté à ce jour de symptômes particuliers pouvant perturber son bon déroulement ou mettre en danger la santé de leur futur bébé » ajoute le Dr Requena. « Il convient toutefois d’être prudent dans la mesure où les informations actuelles sont assez rares, sans perdre de vue que, pour une femme enceinte, tout virus qui peut affecter les voies basses respiratoires peut entraîner un risque pour elle-même et sa grossesse », conclut-il.

Comment prévenir la contamination par le COVID-19 ?

  • Se laver les mains fréquemment
  • Tousser et éternuer dans son coude plié ou dans un mouchoir jetable
  • Éviter tout contact entre les mains et les yeux, le nez et la bouche
  • En cas de symptômes, éviter tout contact rapproché avec d’autres personnes

Le nouveau coronavirus a été identifié en Chine fin 2019. Il s’agit d’une nouvelle souche jusque-là jamais rencontrée chez l’être humain. Les symptômes les plus courants de cette nouvelle maladie transmise par le coronavirus (COVID-19) sont les suivantes :

  • Fièvre
  • Toux
  • Sensation de manquer d’air

Les informations transmises par le Ministère de la Santé espagnol assurent que 80% de la population contaminée ne présente que de légers symptôme. Comme c’est souvent le cas, ce sont les personnes les plus âgées et celles présentant certaines maladies comme l’hypertension, le diabète et les maladies coronariennes qui constitue la population présentant le plus de risques.

Vous pouvez consulter les vidéos publiées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui reprennent les informations que nous devons connaître et les consignes que nous devons tous suivre:

 

 

 

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up