24 juillet 2020

Comment éviter l’éjaculation précoce ?

Par le Comité de rédaction Blog IVI

Premier trouble sexuel chez les jeunes hommes, l’éjaculation précoce touche de 20 à 30 % des moins de 30 ans contre 22 % des hommes entre 40 et 50 ans et 23 % des hommes entre 50 et 60 ans. Quelle est la définition de l’éjaculation ? Quelle est la différence entre l’anéjaculation et l’éjaculation précoce ? Cette dysfonction sexuelle est-elle une cause de l’infertilité masculine ? Existe-t-il une prise en charge médicale ? Comment éviter l’éjaculation précoce ? Nos explications dans cet article.

Éjaculation précoce : la définition

L’éjaculation peut être de deux sortes : l’éjaculation précoce primaire et l’éjaculation précoce primaire acquise.

  • L’éjaculation précoce primaire

Selon le DSM-V (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), on parle d’éjaculation précoce primaire lorsque, dès les premiers rapports, l’éjaculation survient avant la pénétration vaginale, ou moins d’une minute après pénétration. Cette dysfonction induit une incapacité à contrôler ce qui s’assimile à un réflexe. Les conséquences personnelles de ce trouble mécanique provoquent une détresse psychologique (peine ou mal-être) ou des difficultés de couple (frustration et évitement de l’intimité sexuelle).

  • L’éjaculation précoce secondaire ou acquise

On parle d’éjaculation précoce secondaire ou acquise, lorsque les symptômes apparaissent brusquement ou graduellement chez un patient qui avait un contrôle normal sur son éjaculation.

Qu’est-ce que l’IELT ?

L’IELT (Intravaginal ejaculation latency time) ou le temps de latence éjaculatoire intravaginal caractérise le temps écoulé entre le début de la pénétration vaginale et l’éjaculation intravaginale. D’après une étude réalisée dans cinq pays, le temps de latence éjaculatoire intravaginale est de 5 minutes environ, voire un peu plus de 6 minutes dans la tranche d’âge 18-30 ans. Chez les hommes de plus de 50 ans, elle est estimée à 4,3 minutes.

Quelle est la différence entre l’éjaculation précoce et l’anéjaculation ?

Avant d’aborder la différence entre l’éjaculation précoce et l’anéjaculation, expliquons brièvement le mécanisme de l’éjaculation. L’éjaculation masculine intervient après la puberté. Elle se produit généralement à la suite d’un orgasme. À cette occasion 2 à 5 ml de sperme sont expulsés à travers le méat urétral. Cette expulsion réflexe implique le système nerveux et le système hormonal dans une réaction en chaîne en 4 étapes :

  • désir ;
  • érection ;
  • orgasme ;
  • expulsion de sperme par l’urètre.

Deux temps rythment cette suite d’événements :

  • phase d’émission (stimulation du pénis – sécrétion déclenchée par les glandes séminales et la prostate – accumulation dans l’urètre postérieur de fluide spermatique, constitué de spermatozoïdes et de liquide séminal) ;
  • phase d’expulsion du sperme à travers le méat urétral (contraction des muscles du périnée provoquant l’ouverture du sphincter strié de l’urètre).

Dans ce cadre, on parle d’anéjaculation, lorsqu’un homme est dans l’impossibilité d’éjaculer, malgré une stimulation adaptée et une érection normale. Ce trouble se concrétise par l’absence d’expulsion de sperme hors des voies sexuelles.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Les causes de l’éjaculation précoce peuvent être :

  • l’anxiété ;
  • le stress ;
  • la dépression ;
  • une faible activité sexuelle ;
  • les troubles relationnels du couple ;
  • un conditionnement précoce ou un défaut d’apprentissage ;
  • une anomalie de la leptine avec dysfonction des récepteurs à la sérotonine ;
  • une prostatite chronique ;
  • des troubles érectiles.

Le traitement de l’éjaculation précoce 

La prise en charge de l’éjaculation précoce peut passer par :

  • un traitement psychothérapique (psychothérapie et psychanalyse avec thérapie d’affirmation de soi ou thérapie de couple) ;
  • des méthodes comportementales (techniques du squeeze et du sensate focus de Masters et Johnson, technique de Stop-Start de Semans, approche sexocorporelle, musicothérapie, relaxation, hypnose) ;
  • un traitement psychosexologique (psychothérapie intégrative et cognitivocomportementale) ;
  • un traitement pharmacologique (ISRS ou inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine).

L’impact de l’éjaculation précoce sur la fertilité masculine

Source de dévalorisation et de perte de confiance en soi, l’éjaculation précoce peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie et être à l’origine de détresse morale.

Ce trouble mécanique peut également avoir un retentissement sur la fertilité masculine notamment quand il y a absence d’éjaculation intravaginale. En effet dans cette configuration, le sperme ne peut pas atteindre l’ovule et la fécondation ne peut pas avoir lieu. Si les traitements cités précédemment n’améliorent pas la situation et qu’après un an de tentatives aucune grossesse n’est obtenue, il est conseillé de consulter un spécialiste qui saura vous proposer le traitement de PMA (procréation médicalement assistée) adéquat.

Quelles réponses offre la PMA en cas d’éjaculation précoce ?

Lors de la première consultation à l’Institut valencien de l’infertilité, le spécialiste passe en revue l’historique médical du patient. Pour compléter son diagnostic, il prescrit une série d’examens, dont la réalisation d’un spermogramme (test permettant d’évaluer les caractéristiques du sperme). En fonction des résultats, les techniques de PMA proposées sont les suivantes :

Vous souhaitez en apprendre davantage plus sur les techniques de PMA proposées par les cliniques IVI aux hommes souffrant de troubles éjaculatoires ? Vous désirez obtenir un complément d’information en vue de préparer votre première consultation dans un centre IVI. N’hésitez pas à nous appeler au 08 00 941 042 (numéro gratuit depuis la France) ou au +34 960 451 185. Vous pouvez également faire une demande de renseignements ou solliciter un rendez-vous avec le spécialiste IVI de votre choix en remplissant notre formulaire en ligne. Pour vous accueillir dans les meilleures conditions, nous mettons un point d’honneur à vous recevoir en français dans nos centres d’Alicante, Barcelone, Bilbao, Gérone, Ibiza, Madrid, Málaga, Majorque, Saint-Sébastien, Séville et Valence.

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up