7 février 2016

Quatre gynécologues de IVI figurent parmi les sept meilleurs chercheurs en biologie de la reproduction

• L’indice h reflète à la fois le nombre de publications et le nombre de citations par publication

Valence le 13 Janvier 2016.

Le Pr. Antonio Pellicer, président de IVI, figure en tête du classement des meilleurs chercheurs dans la catégorie Obstétrique et Gynécologie conformément à l’indice h, selon une étude qui comptabilise la production scientifique bénéficiant du plus grand impact au niveau mondial. Viennent ensuite les Prs. Carlos Simón, directeur scientifique de IVI ; José Remohí, président de IVI ; et Juan Antonio García Velasco, directeur de IVI Madrid.

L’étude réalisée mesure simultanément la quantité et la qualité des travaux élaborés par les chercheurs, en tenant compte des publications et du nombre de fois où celles-ci ont été citées par les spécialistes du monde entier. Plus l’indice h est élevé plus l’influence de l’étude publiée est importante. Ce système d’évaluation, élaboré par l’américain Jorge E. Hirsch, permet d’analyser les informations issues de la fameuse base de données ISI Web of Knowledge.

Ainsi, le Pr. Pellicer domine la catégorie biologie de la reproduction avec 872 publications et un indice h de 64. Le Pr. Simón occupe la deuxième place avec 614 publications et un indice h de 59 ; à la quatrième place, on retrouve le Pr. Remohí avec 497 publications et un indice h de 52; et, enfin, le Pr. García Velasco, avec 226 publications et un indice h de 33.

« C’est un grand honneur pour nous d’entrer dans ce type classement car cela illustre bien le fait que la recherche est l’élément essentiel sur lequel repose IVI. Nous considérons en effet que la recherche est indispensable pour progresser et que la science ne peut exister sans travaux et sans une formation continue. La reproduction assistée nécessite de la part du praticien une adaptation permanente aux besoins de chaque patient. Pour cela nos spécialistes doivent mener sans cesse des études et des recherches. Ce mode de fonctionnement nous permet de nous maintenir à l’avant-garde de la médecine reproductive et cet esprit va continuer à nous guider », explique le Pr. García Velasco

Cet indice constitue aujourd’hui le principal indicateur pour évaluer la production scientifique d’un chercheur en termes d’impact de quantité et de qualité. Sa valeur est obtenue en croisant le nombre de publications scientifiques classées en ordre décroissant et le nombre de citations dont elles ont bénéficié. Un auteur bénéficiant d’un indice 25 a publié au moins 25 articles qui ont été cités au minimum 25 fois chacun.

« Le Dr. Hirsch explique qu’un indice h de 20 après 20 ans d’activité scientifique correspond à un scientifique qui a réussi. Un indice 40, après 20 ans, est le propre d’un scientifique remarquable comme nous pouvons en rencontrer dans les plus grandes universités du monde et un indice 60 après 20 années de travaux scientifiques caractérise un individu exceptionnel (niveau prix Nobel) », ajoute le Dr. García Velasco.

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up