17 mai 2018

IVI Baby, un programme révolutionnaire basé sur la sérénité

 

Avec son nouveau programme IVI Baby, l’Institut Valencien d’Infertilité s’engage à rembourser les femmes et les couples qui n’arrivent pas à avoir de bébé dans un délai maximum de 24 mois. Ce concept révolutionnaire vient en réponse à une question cruciale que se posent de nombreuses candidates à la parentalité : « que se passera-t-il si je ne parviens pas à tomber enceinte ? » Avant d’envisager cette solution ultime, voyons ce qu’IVI met en œuvre pour accompagner ses patients dans leur désir d’enfant, et comment cette institution est devenue au fil des ans le plus grand centre de fertilité au monde.

 

IVI Baby, un engagement basé sur la confiance

 

Fort de son taux de réussite élevé en matière de grossesses et de naissances, l’Institut Valencien d’Infertilité est le seul centre de reproduction assistée à pouvoir s’engager dans un programme garantissant le succès du traitement de PMA ou le remboursement des soins. Cet engagement couvre non seulement la survenue d’une grossesse, mais également la naissance du bébé. Les cliniques IVI sur le territoire espagnol démontrent ainsi la confiance qu’elles accordent à leurs équipes de professionnels hautement qualifiés, leurs laboratoires de recherche et les technologies de pointe mises à la disposition de leurs patients. Cette initiative novatrice vise à répondre à l’un des besoins essentiels des futurs parents : l’acquisition d’un sentiment de sérénité, dont l’impact est décisif sur l’aboutissement des traitements.

 

Une confiance fondée sur l’un des meilleurs taux de réussite par patiente

 

Neuf couples sur dix venus en consultation chez IVI pour des problèmes de fertilité voient leur rêve de devenir parents réalisé. Enregistrant les meilleurs taux de grossesses par patiente, nos cliniques atteignent un résultat de 54 % pour les traitements avec les propres cellules reproductrices de la future maman. Un chiffre qui grimpe à plus de 70 % pour les traitements avec don d’ovocytes, et qui dépasse 97 % au bout de trois tentatives. IVI peut s’enorgueillir d’avoir aidé 160 000 bébés à venir au monde au cours de ces 28 dernières années.

 

Des résultats exemplaires obtenus grâce à des protocoles médicaux parfaitement maîtrisés

 

Pour atteindre l’objectif de ses patients, IVI dispose d’un vaste programme de don d’ovocytes et de sperme et se repose sur les techniques les plus innovantes et les plus efficaces en matière de PMA. Il s’agit, entre autres, de procédures basées sur l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) ou sur l’utilisation de l’EmbryoScope®, développées ou améliorées par les centres IVI.

 

Des protocoles médicaux exécutés par des professionnels hautement qualifiés

 

L’équipe pluridisciplinaire d’IVI fédère le savoir-faire et l’expertise de collaborateurs aux horizons divers, tels que des gynécologues, chirurgiens, chercheurs, immunologues, biologistes, infirmières… À l’échelle mondiale, IVI est l’un des groupes médicaux dédiés à la reproduction assistée qui totalisent le plus de publications scientifiques et qui recensent le plus grand nombre de prix remportés. Parmi lesquels sept prix décernés par l’American Society for Reproductive Medicine (ASRM) et un prix attribué par la Society for Gynecologic Investigation, auxquels s’ajoute l’Ares Serono Research Award.

 

IVI Baby : un engagement, 3 programmes

 

Trois programmes IVI Baby sont proposés en exclusivité dans les cliniques IVI espagnoles, en fonction du processus à engager.

  • IVI Baby FIV, destiné au traitement par fécondation in vitro ;
  • IVI Baby FIV Plus, dédié au traitement par fécondation in vitro nécessitant le recours au PGS (Preimplantation Genetic Screening ou diagnostique préimplantatoire) ;
  • IVI Baby Ovodon, consacré au traitement requérant un don d’ovocytes.

N’hésitez pas à parcourir notre site pour prendre connaissance des conditions qui accompagnent les programmes IVI Baby.

 

La fécondation in vitro et l’injection intracytoplasmique (ICSI)

 

L’injection intracytoplasmique (ICSI) est une technique de PMA permettant la rencontre directe de l’ovocyte et du spermatozoïde, mise en œuvre dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV). Ce procédé, ne nécessitant qu’un très faible nombre de spermatozoïdes sains, facilite la fécondation et permet d’obtenir des grossesses chez des couples diagnostiqués avec un facteur masculin sévère.

 

Le don d’ovocytes

 

IVI dispose du réseau de donneuses le plus étendu d’Espagne. Les listes d’attente sont inexistantes et le don entièrement anonyme. Le profil de la donneuse est alors consigné en vue de faciliter l’appariement, c’est-à-dire la mise en correspondance avec le profil de la receveuse.

Ce qui permet d’obtenir, pour chaque don, des cellules de meilleure qualité et en plus grand nombre. Dans la majorité des cas, il est possible de procéder à la cryopréservation des embryons, en prévision de tentatives de grossesse ultérieures.

 

Le don de sperme

 

Dans le cadre d’un don de sperme, le donneur est âgé de plus de 18 ans et en bon état de santé physique et mentale. Il est soumis à une série de tests génétiques et à une anamnèse (vérification des antécédents médicaux) complète, afin d’écarter tout risque de transmission de maladies héréditaires. Les échantillons sont congelés et conservés dans des banques de sperme. Durant les six premiers mois, ils sont maintenus en quarantaine. À la fin de cette période, de nouveaux tests sont réalisés pour vérifier l’absence de tout processus infectieux. Ce n’est qu’à l’issue de ces différents contrôles attestant de la conservation des qualités du sperme après congélation et écartant la présence d’infection que les centres IVI peuvent se servir des échantillons pour procéder à une insémination intra-utérine ou une FIV.

 

Le MACS en cas de facteur masculin sévère

 

Le MACS, ou sélection cellulaire immuno-magnétique, est une technique destinée à sélectionner les spermatozoïdes présentant les meilleures qualités pour les utiliser dans les traitements de PMA. De cette manière, seuls les spermatozoïdes sains sont conservés pour augmenter les chances de grossesse. Ce protocole, couramment employé dans les centres de procréation assistée IVI, débouche sur une amélioration du taux de grossesse pouvant atteindre 10 à 15 %.

 

L’EmbryoScope®, une technologie qui fait la différence

 

L’EmbryoScope permet de protéger efficacement l’embryon pendant son développement. En pratique, cet incubateur de nouvelle génération améliore leprocessus de culture, en offrant la possibilité d’observer les caractéristiques morphologiques des embryons sans avoir à les manipuler ni à les sortir des conditions optimales de gaz et de température dans lesquelles ils sont conservés. Il permet d’affiner la sélection embryonnaire grâce à une identification précise des phases de division cellulaire durant lesquelles les chances d’implantation sont les plus grandes.

 

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DGP)

 

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DGP) (ou PGD, preimplantation genetic diagnosis) permet de détecter les altérations génétiques des embryons avant leur implantation. Ce protocole est proposé aux couples présentant un risque particulièrement élevé de transmission de désordres chromosomiques ou de maladies monogéniques. Il peut aussi être préconisé en cas d’échec après plusieurs tentatives de FIV, de fausses couches à répétition, d’altérations de la méiose des spermatozoïdes… Pour étudier les anomalies liées au nombre de chromosomes, les équipes médicales peuvent s’appuyer sur deux techniques : le FISH (hybridation fluorescente in situ) et les arrays de CGH. Par le biais de ces deux méthodes, près de 50 % des embryons transférés aboutissent à une grossesse. Pour disposer d’embryons en laboratoire, le DGP exige de recourir à une fécondation in vitro (FIV) avec micro-injection spermatique (ICSI).

 

Le transfert d’embryon unique (SET)

 

Pour éviter les complications relatives aux grossesses multiples, les spécialistes des cliniques IVI concentrent leurs efforts sur le transfert d’un embryon unique (single embryo transfer, SET). En effet, les grossesses gémellaires représentent un quart des grossesses obtenues avec des traitements de PMA, contre 1 à 2 % pour les grossesses spontanées. S’il s’avère que le transfert de deux embryons augmente le taux de grossesse, les chances d’avoir un bébé sain s’amenuisent quant à elles. Les risques découlant des grossesses multiples peuvent aller de la pré-éclampsie au diabète gestationnel, en passant par l’excès de liquide amniotique, dangereux aussi bien pour la maman que pour les bébés. Grâce à la cryopréservation des embryons, on peut bénéficier des mêmes probabilités de succès en ne transférant qu’un embryon à la fois, tandis que les autres sont stockés dans les meilleures conditions en attendant un éventuel transfert ultérieur.

 

Le transfert d’embryons congelés

 

Grâce à cette technique, plusieurs grossesses successives peuvent être obtenues à partir d’un seul cycle de stimulation ovarienne, ce qui contribue à l’amélioration du taux de réussite cumulé. Il devient envisageable de réaliser des transferts d’embryon différés, ce qui peut se révéler déterminant en cas de syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHSO), de troubles de la réceptivité ou de détérioration de l’endomètre, ou quand le transfert d’embryon frais est déconseillé. La cryopréservation embryonnaire est également indispensable en l’attente des résultats des tests génétiques effectués dans le cadre du DGP.

 

Vous désirez en savoir plus sur le programme IVI Baby ? N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en nous appelant au 08 00 941 042 (numéro gratuit depuis la France) ou au +34 960 451 185, ou en remplissant notre formulaire dédié. Un spécialiste vous contactera en retour. IVI prend soin de ses patients et met un point d’honneur à leur proposer une assistance personnalisée via la présence d’un tuteur parlant leur langue d’origine, dès la prise d’information et pendant toute la durée du traitement.

 

 

 

Solicita información sin compromiso:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up