4 août 2017

Comment concilier emploi et PMA ?

Depuis janvier 2016, une loi a modifié le code du travail pour soulager les salariés engagés dans un protocole de procréation médicale assistée (PMA). Pour autant, il est encore difficile de concilier un traitement avec la vie professionnelle, aussi bien physiquement que mentalement. 

En quoi consiste la PMA ?

La Procréation Médicalement Assistée est un ensemble de pratiques cliniques permettant aux femmes infertiles de concevoir un enfant. En fonction des résultats et de l’âge de la patiente, le traitement recommandé consistera soit en :

  • une insémination intra-utérine avec don de sperme (IAD) ;
  • FIV conventionnelle soit par injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)
  • une fécondation in Vitro (FIV) avec don de sperme ;
  • un double don de gamètes, si l’âge de la patiente l’impose ou si elle dispose d’une faible réserve ovarienne.
  • une implantation d’embryons donnés par d’autres couples ;

En fonction du traitement, le taux de réussite obtenu oscille, en général, entre 20% pour l’insémination artificielle et 70% pour le double don.

PMA et travail : que dit la loi ?

Lors de l’examen de la loi du 26 janvier 2016 relative à notre système de santé, le Sénat a élargi les cas d’autorisations d’absence aux femmes bénéficiant d’une procréation médicalement assistée (PMA) en modifiant l’article L1225-16 du Code du travail.

Cette loi est destinée aux futures mères et aux futurs pères engagés dans un parcours de PMA. La femme bénéficie donc aujourd’hui d’une autorisation d’absence illimitée sur simple présentation d’un justificatif médical.

Le conjoint salarié de la femme enceinte ou bénéficiant d’une assistance médicale à la procréation ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle, bénéficie également d’une autorisation d’absence pour se rendre aux examens médicaux obligatoires ou pour pratiquer des actes médicaux nécessaires lors de chaque protocole du parcours d’assistance médicale.

Ces absences n’entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par la salariée au titre de son ancienneté dans l’entreprise.

Un parcours éprouvant physiquement et mentalement

Malgré cette avancée, le parcours de PMA est très éprouvant, ce qui a un impacte autant la vie personnelle que professionnelle.

En effet, l´impact émotionnel et physique de l´infertilité est aujourd’hui un problème majeur. Il engendre, dans la plupart des cas, une grande souffrance psychologique, morale et physique, vécue par certains en secret. Les personnes atteintes d´infertilité souffrent souvent en silence, se renfermant sur eux.

Certains traitements de PMA peuvent causer des effets secondaires comme l’irritabilité ou une fatigue intense, nécessitant de rester chez soi afin d’éviter tout risque de mésentente avec ses collègues ou ses amis.

Ce parcours peut être très fatiguant au point ne plus avoir la force de se lever, ce qui peut avoir un impact direct sur la productivité au travail.

Mais, la situation la plus difficile à vivre et à gérer est sans doute la relation avec son employeur et ses collègues, qui reste encore à démocratiser. Si pour certains l’empathie paraît logique, pour d’autres le processus provoque des incompréhensions pouvant être dures à supporter pour les patients.

Les conseils d’IVI pour concilier au mieux PMA et vie professionnelle

  • Parler avec ses collègues du parcours, échanger avec eux, ne surtout pas s’enfermer sur soi même.
  • Etre transparent avec sa hiérarchie et discuter ensemble d’aménagement des horaires possible pendant la durée du traitement.
  • Faire appel a des associations qui aident et accompagnent les personnes concernées.
  • IVI dispose d’une ‘Unité de soutien psychologique’ dans ses cliniques de procréation assistée, composée de spécialistes qui vous aideront et vous conseilleront à tout moment.
  • Et surtout, prendre du temps pour soi

Si vous aussi vous avez suivi ou suivez un traitement de PMA, n’hésitez pas à partager avec nous tous vos conseils et expériences. Ils peuvent aider !

Solicita información sin compromiso:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up