14 septembre 2022

Qu’est-ce que le comptage des follicules antraux ?

follicules antraux
Par le Comité de rédaction Blog IVI

Vous envisagez de vous lancer dans un parcours de procréation médicalement assistée ? Nous voulons vous proposer le traitement présentant les meilleures chances de réussite. Pour cela il est nécessaire que l’équipe en charge de votre suivi connaisse l’origine de votre infertilité (ou de celle de votre partenaire, le cas échéant). Votre médecin spécialiste vous recevra pour une première consultation. Au cours de celle-ci il vous interrogera sur vos antécédents cliniques et familiaux. Du côté de la future mère, une analyse de l’anatomie interne de l’utérus et des ovaires ainsi qu’un bilan hormonal seront indiqués. Une exploration gynécologique plus poussée pourra être nécessaire, notamment pour déterminer l’état de la réserve ovarienne. C’est dans ce cadre que se réalise le comptage des follicules antraux (souvent abrégé CFA).

La définition et l’utilité du comptage des follicules antraux

Le comptage des follicules antraux (CFA) est un examen non invasif servant à estimer la réserve ovarienne de la patiente. Il s’agit du stock d’ovocytes présents dans ses ovaires à un moment donné. Ce test se réalise dans le cadre de la procréation assistée afin d’orienter le choix du traitement. Il permet aussi d’en évaluer les probabilités de succès.

La réserve ovarienne est déjà constituée à la naissance de la femme. Elle décroit au fur et à mesure que son âge avance. Il y a un net déclin du nombre de follicules à l’approche des 40 ans. La possibilité de tomber enceinte est directement liée à la réserve ovarienne (même si cela n’est pas l’unique facteur en jeu). Plus la provision d’ovocytes est importante, plus une insémination artificielle aura de chance de déboucher sur une grossesse. De même, plus un nombre élevé d’ovocytes pourra être récolté et utilisé dans un protocole de fécondation in vitro (FIV).

Le nombre de follicules antraux et la préservation de la fertilité

Un comptage des follicules antraux et un bilan de la réserve ovarienne peuvent aussi se réaliser si la patiente  désire simplement connaître son potentiel de fertilité. Une femme qui souhaite tomber enceinte, mais pas immédiatement, et dont la réserve de follicules est déjà basse, pourra décider d’entamer un protocole de préservation de la fertilité. Ses ovocytes seront alors prélevés et vitrifiés (congelés), en vue d’être utilisés plus tard dans un traitement de fécondation in vitro. Cela permet à une patiente de différer sa grossesse, que ce soit pour des raisons personnelles, sociales ou encore professionnelles, sans risquer de se retrouver avec une réserve ovarienne trop faible au moment choisi.

Le déroulement du comptage des follicules antraux

Le médecin compte les follicules antraux via une échographie pelvienne. Celle-ci s’effectue par voie endovaginale dans les premiers jours du cycle menstruel. Un follicule antral contient un ovocyte en phase de maturation. Mesurant entre 2 et 10 mm, il se trouve dans l’ovaire. On l’appelle ainsi en raison de la cavité qui se trouve en son sein (l’antrum). Alors que le cycle folliculaire se poursuit, le follicule antral évolue pour devenir un follicule de De Graaf. Celui-ci est également dénommé « follicule préovulatoire » ou « follicule mûr ». L’étape suivante est l’ovulation. Plaqué contre la paroi de l’ovaire, le follicule de De Graaf éclate, libérant l’ovule prêt à être fécondé. Un seul follicule antral se développe chaque mois jusqu’à atteindre le stade de De Graaf et donner naissance à un ovule mature.

Interprétation des résultats

Les follicules antraux sont dénombrés sur les deux ovaires. Le nombre normal est d’environ 5 à 10 follicules par ovaire. En dessous de 5 follicules antraux, on considère que la réserve ovarienne est faible. La fertilité de la patiente est alors altérée. Quand il y a plus de 10-12 follicules antraux par ovaire, le stock d’ovocytes est très satisfaisant. Au-dessus de 12-13 unités de 2 à 10 mm localisées dans chaque ovaire, le nombre de follicules devient particulièrement élevé. Cela peut traduire une réserve ovarienne de très bonne qualité, mais aussi un trouble comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Le SOPK peut s’accompagner d’anomalies de l’ovulation, voire d’une absence d’ovulation. Les follicules immatures s’accumulent alors dans l’ovaire. Si la pathologie est suspectée, le médecin demandera des examens supplémentaires.

Le taux d’hormone anti-müllerienne

Le comptage des follicules antraux est un marqueur fiable du stock d’ovocytes. En pratique, l’analyse de la réserve ovarienne est souvent complétée par un dosage de l’hormone anti-müllerienne (AMH). L’AMH est produite par certaines cellules du follicule préantral. Son taux est généralement corrélé au nombre de follicules présents dans les ovaires. Le dosage de l’AMH correspond à un simple examen biologique, effectué grâce à une prise de sang.

Comptage des follicules antraux : les implications en PMA

Les résultats du comptage des follicules antraux et de la mesure de la réserve ovarienne vont conditionner les modalités du traitement de procréation assistée. Le dénombrement des follicules permet en effet de prédire la façon dont les ovaires réagiront à la phase de stimulation ovarienne qui accompagne l’insémination artificielle ou encore la fécondation in vitro (FIV). Plus le nombre de follicules antraux est important, plus le médecin peut s’attendre à obtenir d’ovocytes après stimulation et ponction des ovaires.

Toutefois, si la quantité de follicules est très grande, il existe un risque d’hyperstimulation ovarienne. Les dosages des produits stimulants devront alors s’adapter. En dessous de 5 follicules antraux par ovaire, il est possible qu’il n’y ait aucune réponse de l’organisme de la patiente à la stimulation ovarienne. Dans ce cas, il faudra envisager le recours au don d’ovocytes.

Vous avez des questions sur le comptage des follicules antraux ou sur les divers examens susceptibles nécessaires au cours de votre traitement de PMA ? Vous avez besoin de renseignements généraux sur la FIV ou les autres protocoles de reproduction assistée ? Contactez-nous directement en ligne ou appelez-nous au 0800 941 042 (appel gratuit depuis la France, +34 960 451 185 depuis un pays tiers). Chez IVI, nous avons élaboré un pack diagnostique complet, qui englobe tous les examens indispensables à l’étude de votre infertilité et permet à votre médecin d’identifier le traitement qui vous conviendra le mieux. Pour faciliter votre prise en charge, nous disposons de plusieurs cliniques francophones.

Demandez plus d'informations sans engagement

Les commentaires sont fermés.

Haut de la pagearrow_drop_up