8 janvier 2020

Conseils sur la santé avant la conception pour les hommes

santé grossesse homme

Il semblerait logique que, dans le cadre d’un projet d’enfant, un bilan de santé soit proposé aux hommes avant la grossesse. Dans les faits, ce bilan préconceptionnel se concentre surtout sur la santé et les antécédents des femmes. Pourtant, on le sait, le rôle de l’homme est primordial dans la conception, tant au niveau de la fécondation qu’au niveau de la transmission du patrimoine génétique. Pour cette raison, il est crucial de faire un point sur la santé des hommes avant la conception pour :

  • Préserver leur santé reproductive en adoptant un mode de vie sain ;
  • Identifier certains facteurs de risque d’infertilité ;
  • Dépister certaines affections transmissibles.

Chez IVI, lorsqu’un couple se lance dans un traitement de PMA, les conseils sur la santé avant la conception nous semblent aussi importants pour les hommes que pour les femmes. On vous explique pourquoi.

Pourquoi faire un bilan de santé d’avant grossesse à un homme ?

Dans la vie courante, on parle plus volontiers de la façon dont la santé physique des femmes affecte leur fertilité. Pourtant, l’incidence de la santé des hommes sur la grossesse est tout aussi importante. Effectivement, les antécédents familiaux et les comportements actuels ont autant d’impact sur la santé reproductive des femmes que sur celle des hommes.

Si une grossesse dure 9 mois, sa préparation doit s’anticiper en amont. Durant cette période préconceptionnelle, nous conseillons à nos patients d’apporter quelques améliorations à leur mode de vie afin de maximiser leur chance de réaliser leur projet d’enfant. Établir une hygiène de vie saine, adopter les bonnes attitudes pour préserver sa fertilité et maintenir un poids de forme font partie des recommandations de santé durant la planification de la grossesse, valables pour les hommes aussi bien que pour les femmes.

Consultation préconceptionnelle et bilan de santé pour homme avant la grossesse

Pour optimiser les chances de réussite de nos patients, nous avons besoin d’établir leur bilan de fertilité. Ce bilan de santé dédié aux hommes intervient avant la grossesse dans le cadre de la première consultation organisée par les centres IVI. À ce stade, nous vérifions :

  • Les antécédents en matière de reproduction ;
  • L’historique médical ;
  • Les traitements déjà effectués ou en cours au moment de la consultation.

Pour sonder la fertilité des hommes, nous préconisons :

  • La réalisation d’un spermogramme afin d’apprécier la qualité et la quantité des gamètes mâles. Même si cette analyse a déjà été pratiquée dans le passé, elle demeure indispensable, car les résultats peuvent varier dans le temps ;
  • La prescription d’examens visant à écarter tout risque de maladies héréditaires (caryotype) ou de maladies infectieuses (hépatite, sida, syphilis…).

Dans certains spécifiques, d’autres examens peuvent venir en complément de ce bilan. Il s’agit entre autres de :

  • Une biopsie testiculaire, consistant à prélever des spermatozoïdes à l’intérieur du testicule, demandée en cas d’azoospermie (absence totale de spermatozoïdes dans le sperme) ;
  • L’analyse des dosages hormonaux fournissant des indications sur la concentration de FSH (hormone folliculo-stimulante), de LH (hormone lutéinisante), de testostérone, de prolactine et d’inhibine B ;
  • Une échographie testiculaire, prescrite en cas de suspicion d’infection génitale, d’hypospermie (éjaculat de faible volume) ou d’azoospermie.

 

Les conseils sur la santé avant grossesse pour les hommes

La première consultation organisée dans les cliniques IVI est donc l’occasion de faire un point sur la fertilité du couple. En général, lorsqu’un couple a des difficultés à concevoir, les problèmes d’infertilité proviennent à 30 % du partenaire masculin, à 30 % de la partenaire féminine et à 40 % d’une combinaison des deux partenaires ou de causes idiopathiques (facteur inconnu).

Pour l’homme, au-delà de certaines pathologies caractéristiques, ce sont la quantité et la qualité du sperme qui sont ici en jeu. La quantité de sperme est jugée faible lorsque l’on dénombre moins de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme. On est alors face à une oligospermie qui peut rendre la conception plus difficile. Il en va de même lorsque la qualité du sperme est affectée, notamment en cas d’asthénospermie (anomalie liée à la mobilité des spermatozoïdes) ou en cas de tératospermie (altérations morphologiques des spermatozoïdes). Dans certaines configurations, il est possible de pallier ces troubles en adoptant des stratégies simples comme :

  • Améliorer son régime alimentaire ;
  • Pratiquer une activité sportive régulière ;
  • Modifier son IMC (indice de masse corporelle) ;
  • Éviter l’exposition aux températures élevées (pour que les spermatozoïdes se développent dans de bonnes conditions, les testicules ne doivent pas être exposés à une chaleur supérieure à 35 °C).

D’autres préconisations peuvent s’avérer plus coûteuses en termes d’efforts, mais tout à fait indispensables. Il s’agit en premier lieu de :

  • Stopper la prise de certains médicaments ou de certaines drogues ;
  • Bannir certaines substances toxiques de son environnement ;
  • Arrêter le tabac ;
  • Réduire drastiquement sa consommation d’alcool (l’alcool diminue le taux de testostérone qui à son tour réduit le nombre de spermatozoïdes).

La bonne nouvelle avec ces conseils sur la santé avant la conception pour les hommes, c’est qu’une amélioration générale peut être visible assez rapidement. En effet, la spermatogénèse (le processus de production des spermatozoïdes) dure environ 90 jours. Il ne faudra donc patienter que trois mois pour pouvoir commencer à évaluer les effets bénéfiques de ces bonnes résolutions.

Vous voulez en apprendre davantage sur la planification avant la conception : quand commencer, que faire, et pourquoi c’est important ? Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur la première consultation mise en place par les cliniques IVI ? N’hésitez pas à nous contacter au 08 00 941 042 (numéro gratuit depuis la France) ou au +34 960 451 185. Nos collaborateurs répondront à vos questions. Vous pouvez aussi solliciter un rendez-vous en remplissant notre formulaire dédié. Nos cliniques d’Alicante, Barcelone, Bilbao, Ibiza, Madrid, Málaga, Majorque, San Sébastian, Séville et Valence se feront un plaisir de vous recevoir en français.

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up