24 décembre 2020

Tout sur la période d’ovulation

calcul période ovulation
Par le Comité de rédaction Blog IVI

La période d’ovulation chez la femme se situe aux alentours du 14e jour du cycle menstruel. Elle intervient juste après la phase folliculaire et précède la phase lutéale. À cette occasion, un follicule ovarien arrivé à maturité libère un ovocyte prêt à être fécondé dans une des trompes de Fallope. Si un spermatozoïde est présent, la fécondation peut avoir lieu. L’ovule fécondé migre dans l’utérus pour entamer la nidification. En l’absence de fécondation, l’ovocyte se désagrège, le follicule qui le contenait cesse sa production de progestérone, déclenchant ainsi les règles. Pourquoi le calcul de la période d’ovulation revêt-il une importance capitale dans un traitement de PMA (procréation médicalement assistée) ? C’est ce que nous vous expliquons dans cet article.

 

Les différentes phases du cycle menstruel

Le cycle menstruel se décompose en trois phases : la phase folliculaire, l’ovulation et la phase lutéale.

  • La phase folliculaire

La phase folliculaire représentant la première partie du cycle menstruel débute par les menstruations et finit avec l’ovulation. Durant cette phase, l’hypophyse sécrète l’hormone folliculo-stimulante (FSH) stimulant le développement de plusieurs follicules ovariens. Un seul de ces follicules arrivera à maturité et libérera un ovocyte prêt à être fécondé dans la trompe de Fallope. De son côté, le follicule sécrète des œstrogènes, ce qui a pour effet de déclencher un épaississement de l’endomètre qui se prépare à recevoir l’œuf fécondé.

 

  • L’ovulation

Dans un cycle régulier de 28 jours, entre le douzième et le quatorzième jour le follicule ovarien arrivé à maturité libère l’ovocyte. C’est le moment de l’ovulation déclenchée par des niveaux élevés d’hormone lutéinisante (LH). La durée de vie de l’ovocyte est d’environ 24 heures. Durant ce laps de temps, en présence de spermatozoïdes, la fécondation peut se produire. 

 

  • La phase lutéale

À partir du quatorzième jour débute la phase lutéale. Après l’expulsion de l’ovocyte, le follicule se transforme en corps jaune et continue de sécréter la progestérone jusqu’au 28e jour (fin du cycle menstruel). S’il y a fécondation, l’ovule migre dans la cavité utérine pour s’y implanter. En l’absence de fécondation, le corps jaune se désintègre. Le taux de progestérone décroît, entraînant avec lui le début des règles.

 

Comment connaître sa période d’ovulation ?

Le cycle menstruel dure de 23 à 35 jours. La période propice à la fécondation s’étend du quatrième ou troisième jour avant l’ovulation jusqu’au premier ou deuxième jour suivant l’ovulation.

La période d’ovulation chez la femme se situe vers le quatorzième jour pour un cycle régulier de 28 jours. En cas de cycle court (moins de 28 jours) ou de cycle long (plus de 28 jours), le jour précis de l’ovulation est plus difficile à prédire.

Pour connaître sa période d’ovulation, il faut donc se fier à la date des dernières règles et intégrer dans son calcul la durée moyenne du cycle menstruel (cycle long, court ou régulier). Pour déterminer la période d’ovulation, il faut donc déduire 14 jours avant les prochaines règles.

D’autres signes peuvent aider à repérer la date d’ovulation, comme l’aspect et la quantité de glaire cervicale ainsi que l’évolution de la température au cours du cycle.

 

Quels symptômes peuvent annoncer la période d’ovulation ?

L’ovulation est précédée puis accompagnée d’une série de symptômes. Ces signes peuvent aider à déterminer la fenêtre de fertilité de nombreuses femmes. Savoir les identifier permet d’augmenter ses chances de grossesse. Ces modifications corporelles peuvent être perçues en surveillant :

  • la sécrétion de glaire cervicale ;
  • la courbe de température basale (température la plus basse du corps au repos).

 

Calcul de la période d’ovulation grâce à l’évaluation de la glaire cervicale.

La sécrétion de glaire cervicale est annonciatrice de la période d’ovulation. Elle évolue au cours du cycle de la manière suivante :

  • absence de glaire cervicale visible pendant la phase folliculaire ;
  • apparition de glaire cervicale entre le dixième jour et le douzième jour. L’aspect de la glaire est opaque et sa texture est collante ;
  • production abondante de glaire cervicale pendant la période de l’ovulation (entre le 13e jour et le 15e jour). La glaire est transparente et filante (consistance similaire au blanc d’œuf) ;
  • arrêt de la sécrétion de glaire pendant la phase lutéale.

 

Calcul de la période d’ovulation grâce à la surveillance de la température basale.

La température basale (prise chaque matin au réveil) donne aussi des indications sur la survenue de l’ovulation. Son évolution pendant les différentes phases du cycle suit ce cours :

  • température stable durant la phase folliculaire (entre 36,1 et de 36,8 °C) ;
  • chute de la température basale à son plus bas du cycle (ou point de nadir) avec pic d’hormone lutéinisante juste avant l’ovulation ;
  • augmentation de la température au-dessus de 37 °C le lendemain (sous l’effet de la progestérone) ;
  • plateau autour de 37 °C ou légèrement plus durant la phase lutéale.

 

Le repérage de la période d’ovulation peut également se faire en surveillant :

  • la position du col de l’utérus (le col s’ouvre et remonte au fond du vagin) ;
  • la taille des ganglions lymphatiques inguinaux (gonflement des ganglions inguinaux quelques jours avant l’ovulation et le lendemain) ;
  • l’augmentation de la libido (stimulée par la testostérone et les œstrogènes) ;
  • l’apparition de légères douleurs dans le bas-ventre avec sensation de pincement
  • la présence de gouttelettes de sang (spotting) ;
  • la tension des seins.

 

Vous désirez obtenir un supplément d’information sur les centres d’IVI et les techniques de PMA pratiquées dans nos cliniques ? Vous souhaitez avoir de plus amples explications pour préparer votre première consultation chez IVI ? N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 08 00 941 042 (numéro gratuit depuis la France) ou au +34 960 451 185. Vous pouvez également prendre rendez-vous avec l’un de nos spécialistes de médecine de la reproduction en remplissant notre formulaire en ligne. Pour que votre traitement se déroule dans les meilleures conditions, nous avons le plaisir de vous recevoir en français dans nos centres d’AlicanteBarcelone, Bilbao, GéroneIbizaMadridMalaga, MajorqueSaint-SébastienSéville et Valence.

Demandez plus d'informations sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up