3 février 2022

Procréation assistée : quels sont ses avantages ?

avantages procréation assistée (PMA)
Par le Comité de rédaction Blog IVI

La procréation médicalement assistée (PMA) est un ensemble de protocoles cliniques et de techniques biologiques permettant d’obtenir une grossesse en dehors d’un rapport sexuel. Parmi ces protocoles et techniques, on trouve l’insémination artificielle. Celle-ci consiste à déposer un échantillon de sperme dans l’utérus de la patiente afin d’entraîner une fécondation in vivo. Préparé au préalable en laboratoire, le sperme provient du conjoint de la patiente ou d’un donneur. La fécondation in vitro (FIV), quant à elle, consiste à unir un spermatozoïde et un ovule en laboratoire afin de récolter un embryon. Celui-ci sera transféré dans l’utérus de la patiente. Le test génétique préimplantatoire (PGT) et la cryopréservation des gamètes sont d’autres techniques de PMA. Quels sont les avantages de la procréation assistée ? Dans quels contextes utilise-t-on les traitements de PMA ? Nous vous éclairons dans cet article.

 

Procréation assistée et infertilité

L’un des principaux avantages de la procréation assistée, c’est de permettre aux couples ayant des difficultés à concevoir naturellement un enfant d’obtenir une grossesse. On considère qu’un couple est infertile si aucune grossesse ne survient après un an de relations sexuelles régulières. L’infertilité peut toucher le partenaire masculin ou le partenaire féminin. Elle peut être totale (l’individu est alors stérile) ou se manifester par une forte diminution des aptitudes à procréer. La fécondation in vitro (FIV), par exemple, permet de contrer les phénomènes d’obstruction des trompes de Fallope, d’anomalies de l’utérus ou encore de spermatozoïdes peu mobiles. En effet, on prélève les gamètes, puis on les met en contact en laboratoire. Il est possible alors d’obtenir des embryons malgré ces problèmes fonctionnels du système reproductif.

 

La PMA pour les couples de femmes et les femmes seules

La procréation médicalement assistée permet également aux couples de femmes et aux femmes seules de voir se concrétiser leur désir de maternité. Dans ces cas, comme il n’y a aucun partenaire masculin, un don de sperme est nécessaire. La grossesse peut s’obtenir grâce à l’insémination artificielle avec les spermatozoïdes du donneur. Elle peut aussi survenir après une FIV. Il existe une méthode permettant aux couples lesbiens de partager le processus de procréation : la méthode ROPA. Une des partenaires, destinée à être la mère génétique de l’enfant, apporte son ovule. Le gamète est fécondé in vitro avec le sperme du donneur. L’embryon obtenu est ensuite transféré dans l’utérus de la deuxième partenaire, qui mènera la grossesse à terme et deviendra la mère biologique du bébé.

 

La PMA permet d’écarter les maladies héréditaires graves

Un autre avantage de la procréation assistée est d’écarter les maladies génétiques graves qui pourraient affecter le bébé à naître. Lorsqu’un facteur de risque existe (parents porteurs d’une anomalie chromosomique, femme ayant subi plusieurs fausses couches, paramètres du sperme très altérés, etc.), les embryons obtenus par FIV peuvent être analysés par le biais d’un test génétique préimplantatoire (PGT). Ce protocole permet de détecter les altérations du nombre de chromosomes (PGT-A) ou les mutations sur un gène spécifique (PGT-M). Il détecte aussi les défauts sur des chromosomes dus à une cassure ou à l’union incorrecte de plusieurs fragments (PGT-SR). Seuls les embryons reconnus comme sains à l’issue du test pourront faire l’objet d’un transfert dans l’utérus de la patiente.

 

Concevoir un enfant sain à plus de 40 ans

Les techniques de PMA permettent aux femmes âgées de plus de 40 ans d’envisager un projet de maternité avec plus de chances d’avoir des embryons sans anomalies génétiques dues à l’âge avancé de la mère. Dans la société actuelle, les femmes ont tendance à rechercher une stabilité professionnelle, économique et affective avant de mettre au monde un bébé. Mais leur horloge biologique ne va pas en ce sens. Passé 40 ans, le stock d’ovocytes et la qualité des ovaires diminuent drastiquement. L’obtention d’une grossesse spontanée est alors plus difficile. Et si la grossesse survient, les risques d’anomalie du fœtus sont importants. Les traitements de procréation assistée comprenant un test génétique préimplantatoire comme la FIV Genetic (FIV + PGT-A) facilitent la fécondation des ovocytes et permettent d’écarter les embryons atteints d’une altération chromosomique numérique (chromosome en plus ou en moins).

 

La préservation de la fertilité

Il y a un cinquième avantage de la procréation assistée. La PMA donne l’opportunité aux femmes de faire prélever et congeler leurs gamètes dans le but de les utiliser plus tard, dans un protocole de stimulation ovarienne. La cryopréservation des ovocytes peut être réalisée pour des raisons médicales. Par exemple, en vue de constituer un stock de gamètes chez les patientes devant subir un traitement affectant la fertilité (chimiothérapie, etc.). Elle peut aussi intervenir pour des raisons de convenance, notamment chez les femmes qui souhaitent garder la possibilité de planifier une grossesse tardive. Pour espérer obtenir une grossesse par FIV à partir d’un ovocyte congelé avec un taux de réussite optimal, il est préférable de recourir aux techniques de préservation de la fertilité avant 35 ans. Au-delà de cet âge, les ovocytes perdent significativement de leur qualité.

 

IVI et les avantages de la procréation assistée

IVI vous donne accès à tous les avantages de la procréation assistée. Dans nos centres, nous pratiquons l’ensemble des techniques énumérées dans cet article. Nous réalisons plus de 50 000 traitements de PMA par an,. Nous obtenons les meilleurs taux de grossesse au monde, cumulés après trois tentatives :

  • 45 % pour les inséminations artificielles avec le sperme du conjoint ;
  • 95 % pour les FIV avec les ovocytes de la patiente ;
  • 99 % pour les protocoles avec dons d’ovocytes.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les traitements proposés dans les centres IVI ? Appelez-nous au 08 00 941 042 (depuis la France, appel gratuit) ou au +34 960 451 185 (depuis d’autres pays). Vous pouvez également nous contacter via notre formulaire en ligne. Nos équipes se feront un plaisir de vous répondre en français. Vous aurez la possibilité de solliciter une première consultation gratuite par visioconférence. Si vous préférez, vous pourrez prendre rendez-vous dans l’un de nos établissements.

 

Demandez plus d'informations sans engagement

Les commentaires sont fermés.

Haut de la pagearrow_drop_up