13 octobre 2017

5 questions sur la fertilité masculine

Est-ce que la fertilité masculine est fréquente ?

Près d’un quart des couples français n’arrive pas à avoir d’enfants après un an d’essai. Un chiffre éloquent qui montre que l’infertilité est un problème très courant qui peut concerner tout le monde.

L’origine de l’infertilité est variable, elle peut être masculine (20%), féminine (34%) ou mixte (38%) et même parfois elle peut être inexpliquée, ce qui complique les choses quand il s’agit de définir un traitement de PMA.

Quelles sont les causes de l’infertilité chez les hommes?

L’infertilité chez les hommes peut être causée par différents facteurs, mais malheureusement il arrive parfois que l’on ne puisse l’expliquer, même avec les technologies existantes.

Cependant, il existe diverses causes connues de l’infertilité masculine et parmi elles :

  • un faible nombre de spermatozoïdes : le sperme de l’homme contient moins de spermatozoïdes que la normale ou pas de sperme du tout (azoospermie). Elle touche moins de 1% des hommes ;
  • des spermatozoïdes de mauvaise qualité, une faible mobilité des spermatozoïdes ou des «spermatozoïdes anormaux» ;
  • des dommages/lésions testiculaires ;
  • des troubles de l’éjaculation

La stérilisation et le style de vie peuvent être aussi d’autres causes d’infertilité masculine. A noter que le nombre de spermatozoïdes produits diminue de 1% par an depuis cinquante ans, sans doute à cause de la présence de substances chimiques de plus en plus nombreuses dans l’environnement, tels que les pesticides, les désinfectants et les dissolvants. Autant de perturbateurs endocriniens qui peuvent affecter la fertilité masculine.

Comment diagnostique-t-on une infertilité masculine ?

Le test le plus souvent pratiqué pour reconnaître une infertilité masculine, est le spermogramme. Il consiste à examiner au laboratoire les spermatozoïdes contenus dans le sperme et à en évaluer le nombre.

On parle « d’hypofécondité » lorsqu’on observe un manque de spermatozoïdes, un défaut de leur mobilité ou une anomalie de leur forme. Dans certaines circonstances, le diagnostic pourra être étayé par une biopsie testiculaire, des dosages hormonaux ou une échographie testiculaire.

Comment améliorer la fertilité masculine?

Il existe des choix de style de vie qui peuvent avoir un impact sur la fertilité masculine et même améliorer votre fertilité.

Ces changements concernent :

  • L’amélioration du régime alimentaire pour augmenter la valeur nutritive ;
  • La pratique d’une activité sportive régulière pour améliorer l’IMC (Indice de Masse Corporelle). En effet, il a été prouvé scientifiquement que l’excès de poids pouvait avoir des conséquences sur la fécondité.
  • L’élimination des toxiques tels que le tabac, l’alcool et la caféine, mais aussi les toxiques environnementaux.

Comment est traitée l’infertilité masculine ?

Il existe plusieurs traitements possibles pour palier l’infécondité masculine en fonction des causes de cette dernière. Bien que le recours à des techniques chirurgicales ou médicales puisse être la solution, il demeure malheureusement souvent décevant. C’est la raison pour laquelle les spécialistes se tournent de plus en plus vers les techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP) car les résultats sont en majorité plus satisfaisants. Quoiqu’il en soit, le traitement sera dans la plupart des cas fonction de la partenaire.

Lorsque l’hypofécondité est inexpliquée, le traitement proposé est l’insémination artificielle avec le sperme du conjoint. Cette technique permet d’augmenter les chances de fécondation dans la mesure où le sperme est placé dans le col utérin ou la cavité utérine de la femme. Les chances de survie des spermatozoïdes sont dès lors plus grandes. Après 3 ou 4 tentatives, la technique qui s’imposera sera une FIV Fécondation in vitro ou, de plus en plus souvent, une FIV avec ICSI (injection Intracytoplasmique), technique qui consiste à injecter un spermatozoïde dans l’ovule afin de faciliter la fécondation.

En cas d’échec de ces techniques et traitements ou chez les hommes ne fabriquant aucun spermatozoïde, l’insémination ou la fécondation avec le sperme d’un donneur pourra être proposée au couple.

 

 

 

Solicita información sin compromiso:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de la pagearrow_drop_up